Accueil / Actualités / eCommerce / Colisweb réalise une seconde levée de fonds de 2,5 millions d’euros

eCommerce

Colisweb réalise une seconde levée de fonds de 2,5 millions d’euros

15.09.2016 • 09h40
|
A_1

La start-up lilloise Colisweb a développé une technologie garantissant une livraison en moins de 2h ou sur rendez-vous par sélection en temps réel du meilleur coursier. Une offre qui a déjà séduit les investisseurs fin 2014 avec une première levée de 850 000 euros.

Cette nouvelle levée de fonds de 2,5 milllions d'euros a été rendue possible grâce aux appuis des investisseurs historiques et du pôle d’excellence Euratechnologies qui soutiennent Colisweb depuis le début de sa création. Deux nouveaux fonds et un Business Angel entrent également au capital, ainsi que la Banque publique d'investissement  qui soutient le programme de R&D de Colisweb. 

 

Avec cette levée de fonds, Colisweb prévoit de renforcer ses effectifs avec le recrutement de 15 nouvelles personnes dédiées en majorité au service et à l’intégration client mais aussi des profils techniques et R&D : « Tous ces recrutements vont nous permettre de soutenir nos 28 % de croissance mensuelle, mais surtout d’atteindre de nouveaux objectifs en 2017 : signer avec 50 nouveaux clients, étendre notre service pour arriver à livrer dans 25 villes en France, et lancer notre offre sur de grandes villes européennes en Allemagne, au Benelux et au Royaume Uni », précise Rémi Lengaigne, fondateur de Colisweb. Pour atteindre ces objectifs ambitieux, un nouveau directeur commercial, Julien Kremer est arrivé.

 

Un Innovation Lab est également lancé pour 2 ans avec l’Inria. Initié en 2014, ce partenariat avec les équipes de recherche de l’Inria sera consolidé pour optimiser les modèles de livraison du dernier kilomètre et augmenter la satisfaction clients.

 

 

Photo  :  l'équipe Colisweb

 

 

BUZZ LOG
“Les solutions assurance sont très matures dès lors que l’on se place au centre de la supply chain. En revanche, lorsque l’on s’en éloigne et que l’on s’intéresse aux fournisseurs situés juste derrière, nous rentrons dans l’inconnu.”
— Nicolas Rivière, directeur des études chez Siaci Saint Honoré
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine