Accueil / Actualités / Éditeurs / Kratzer Automation lance cadis yard management

Éditeurs

Kratzer Automation lance cadis yard management

09.12.2016 • 11h24
|
A_1

L'éditeur de solutions logicielles, Kratzer Automation, dévoile cadis yard management, un outil de gestion et d’optimisation des flux de véhicules sur les sites logistiques, intégré à la suite logicielle cadis.

D’après une étude du CNR, Comité National Routier, parue en avril 2016, les temps d’attente de chargement/déchargement ont peu évolué en 10 ans, entre 1h à 2h30 à chaque chargement/déchargement. Partant de ce constat, l'éditeur allemand Kratzer Automation a développé une solution d’aide à la décision baptisée cadis yard management. Le système, intégrée dans le système d’information de l’exploitant, recherche automatiquement la remorque la plus appropriée ou attribue l’emplacement qui convient le mieux, selon le niveau de priorité de telle ou telle marchandise. Pensée comme une solution collaborative entre le service exploitation, le personnel de quai, les conducteurs elle permet une gestion en temps réel et informe sur : l’emplacement exact des véhicules, des remorques, des containers, des équipements de manutention ; la progression du transport, les horaires estimés d’arrivée, etc.

 

Un process tracé en temps réel

En pratique, une fois l’horaire d’arrivée planifié, il est enregistré dans le système de la solution et est mis à jour en temps réel. Ainsi, les retards sont automatiquement pris en compte, les véhicules étant enregistrés et saisis dès leur arrivée. Par la suite, le service exploitation planifie et supervise les étapes du déchargement tandis que le conducteur est informé par le biais de son terminal mobile de l’affectation de son véhicule à une porte ou à une rampe. Une fois déchargé puis nouvellement chargé, le véhicule repart et son départ est enregistré aux portes.

BUZZ LOG
“Les solutions assurance sont très matures dès lors que l’on se place au centre de la supply chain. En revanche, lorsque l’on s’en éloigne et que l’on s’intéresse aux fournisseurs situés juste derrière, nous rentrons dans l’inconnu.”
— Nicolas Rivière, directeur des études chez Siaci Saint Honoré
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine