Accueil / Actualités / International / L'AGV à contrepoids d’Egemin, une innovation récompensée en Chine

International

L'AGV à contrepoids d’Egemin, une innovation récompensée en Chine

22.12.2016 • 09h15
|
A_1

Lors du « 2016 4th Industry Development Forum of Intelligent Logistics Warehouse Robot », l’AGV à contrepoids FLV 3315/C d’Egemin Automation a été élu parmi les produits les plus innovants de sa catégorie.

A l'occasion du « 2016 4th Industry Development Forum of Intelligent Logistics Warehouse Robot », organisé par le Logistics AGV Robot magazine, le logistics AGV Robot Institute et le Parc des expositions de Hanovre, Egemin Automation a été récompensé pour son chariot autoguidé (AGV) à contrepoids FLV 3315/C. Ce dernier a été élu parmi les produits les plus innovants de sa catégorie, disponibles sur le marché chinois. Le spécialiste de la manutention automatisée et son produit ont été sélectionnés dans le top 10 des produits AGV les plus innovants via une enquête en ligne, un sondage d’utilisateurs et un examen par un panel d’experts. « La présence d’Egemin dans cette sélection du marché et le fait qu’elle soit l’unique fabricant étranger d’AGV représenté constituent un important jalon pour l’entreprise en Chine », se réjouit Arion Wang, directeur général chez Egemin Chine. 

 

Des caractéristiques techniques remarquées

D’après l’organisation, les avantages majeurs de l’E’gv FLV 3315/C résident dans ses fourches interchangeables permettant de manipuler des charges de différentes tailles avec des ouvertures de fourche distinctes ainsi que sa capacité à lever 1,5 tonne à 3,3 m de hauteur. Par ailleurs fabriqués en Europe, les AGV d’Egemin sont ensuite importés dans le respect des normes CE. « Le chariot autoguidé E’gv FLV 3315/C est notre tout nouvel AGV à contrepoids. Ce type de produits est très rare en Chine et nous sommes convaincus que ce modèle gagnera en importance pour les applications de transport en circuit fermé », conclut Arion Wang. 

BUZZ LOG
“Les solutions informatisées sont sécurisées, standardisées, sous protocole et donc pas totalement dans l’esprit des solutions digitales.”
— Philippe-Pierre Dornier, président de Datapp
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine