Accueil / Actualités / Innovation / Big data : Biotraq trace la qualité des denrées périssables

Innovation

Big data : Biotraq trace la qualité des denrées périssables

02.02.2017 • 09h15
|
A_1

Biotraq propose une solution qui contrôle la qualité des produits alimentaires tout au long de la supply chain. Une manière de limiter le gaspillage et de garantir la confiance lors de la vente.

Biotraq est né d'un constat alarmant : « Chaque année, 30 % de la production mondiale d’aliments est jetée, soit 1 000 milliards de dollars de nourriture gaspillés, rappelle Olivier Duchesne de Lamotte, président et co-fondateur de cette start-up parisienne. Ce gaspillage, de par son impact environnemental, est le troisième pollueur mondial et un quart de ce gaspillage a lieu dans la chaîne d’approvisionnement, des producteurs jusqu’aux distributeurs. » Alors, il y a un an, la PME s’est installée au cœur de la pépinière Rungis & Co (l’incubateur du Marché de Rungis). L'idée : se rapprocher des acteurs du premier marché de produits frais au monde. Mais aussi leur indiquer la marche à suivre pour réduire leurs pertes alimentaires. Comment ? À travers un système de traçabilité des produits périssables. Dans le détail, à partir d’analyses de données récupérées par un ensemble de capteurs connectés à des palettes, le système de la start-up ausculte en temps réel la santé des aliments en calculant l’hygrométrie, la température et même les chocs.

 

Réinjecter de la confiance

Avec cette solution, Biotraq rassemble dans sa main une poignée d’atouts non négligeables. Déjà, elle réduit le gaspillage alimentaire : après un couac logistique (un camion qui tombe en panne, par exemple), l’opérateur n’est donc plus obligé de se débarrasser d’un produit par précaution. Ensuite, en identifiant l’instant où la qualité du produit a été altérée, le système permet d’éviter de reproduire deux fois la même erreur. Enfin, en garantissant la bonne santé du produit, il réinjecte de la confiance dans l’acte de vente.

 

Asseoir sa réputation au niveau mondial

Pour le moment, la jeune pousse travaille ses gammes. Avant d'entrer dans sa phase d'industrialisation, le concept poursuit sa phase de test et se montre déjà à l'international. En janvier dernier, Biotraq faisait partie des seize start-ups finalistes, sélectionnées par La Poste dans l’équipe de France « IoT », pour représenter le nec plus ultra des innovations françaises sur le salon référent en matière de high tech, le CES, à Las Vegas. « Pour nous, l’enjeu d’une participation sur un tel salon est particulièrement crucial : il permet d’asseoir, tant au niveau national que mondial, la réputation de notre concept anti-gaspillage destiné aux entreprises du monde agroalimentaire, pharmaceutique et végétal », explique Olivier Duchesne de Lamotte.

 

 

 

BUZZ LOG
“La maîtrise du risque au sein des supply chains passe par trois maîtres-mots : anticiper, s’entrainer et observer. Il faut penser l’impensable, s’y préparer et veiller, être sur le qui-vive du soldat sentinelle.”
— Philippe-Pierre Dornier, professeur à l'Essec, président de Newton.Vaureal Consulting et Datapp
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine