Accueil / Actualités / Éditeurs / L'application MOM de Transporeon évolue

Éditeurs

L'application MOM de Transporeon évolue

27.03.2017 • 11h40
|
A_1

La nouvelle génération de l’application smartphone Mobile Order Management (MOM) de Transporeon vient d’être lancée par l’éditeur. Elle connecte désormais transporteurs et sous-traitants.

Il y a trois ans, Transporeon dévoilait son application smartphone Mobile Order Management (MOM), disponible sous Android et dont le but était de de connecter en temps réel chargeurs et transporteurs, pour le suivi des ordres de transport, la géolocalisation des camions, la sécurisation des chargements, la signature électronique des bons de livraison ou encore la documentation d’éventuelles avaries.

 

En 2017, l’éditeur enrichit son application. Cette dernière est désormais ouverte aux sous-traitants des transporteurs. Concrètement, le chauffeur de l’entreprise de transport sous-traitante télécharge l’application depuis un smartphone ou une tablette, il reçoit ensuite un identifiant « alias » qui lui est propre et lui permet de recevoir les ordres de transport dans l’application. MOM, notamment utilisée par les entreprises Knauf et ArcelorMittal, permet ainsi de connecter à la fois les chargeurs et leur flotte ainsi que les transporteurs et  leurs sous-traitants. Elle inclut également un accompagnement et un service client disponible en 25 langues. 

 

« Grâce à cette plateforme nouvelle génération, nous répondons aux besoins grandissants et en constante évolution des chargeurs et transporteurs, partout dans le monde, quel que soit leur niveau de digitalisation, indique Peter Förster, directeur général de Transporeon Group. Sur ces quatre dernières années, nous avons amélioré la technologie de l’application, approfondi nos connaissances des processus clients, et de leurs bonnes pratiques, pour en faire aujourd’hui bénéficier toutes les parties prenantes. MOM offre à chacune d’entre-elles une intégration en douceur, pour des bénéfices optimum. »

 

 

BUZZ LOG
“Tirer parti des standards GS1 doit rendre plus interopérables les applications blockchain dans la supply chain.”
— Yorke Rhodes III, global business strategist blockchain de Microsoft
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine