Accueil / Actualités / Prestataires / Rhenus acquiert 40 % d’Arkon Shipping

Prestataires

Rhenus acquiert 40 % d’Arkon Shipping

29.03.2017 • 10h15
|
A_1

Rhenus prend une participation de 40 % dans le groupe Arkon Shipping, spécialisé dans les porte-conteneurs et les caboteurs pour le transport maritime à courte distance en Europe, ainsi que dans le transport maritime de projets industriels et de colis lourds.

Cette opération entre le logisticien Rhenus et Arkon Shipping a été réalisée dans le cadre d'une augmentation de capital. Une société d'investissement commune avec la compagnie maritime qui gère une flotte de plus de 120 navires a ainsi été créée. En plus de la gestion commerciale de la flotte qui lui est confiée, Arkon propose des services d'affrètement, des solutions informatiques, du développement de projets, des contacts dans le financement et les chantiers navals en Europe et en Extrême-Orient et agit en tant que courtier maritime classique pour l'achat et la vente. L'objectif de l'augmentation de capital et de la constitution d'une société d'investissement commune entre Rhenus et Arkon Shiping est de développer la flotte de navires exploitée par Arkon dans les prochaines années. « Le transport maritime européen à courte distance fait partie de la gamme de services offerts par Rhenus. Avec Arkon, nous bénéficions d'un partenaire qui nous permet d'étendre significativement notre offre de services et la rendre plus flexible. Son expertise dans la constitution de pools de navires en a fait l'un des leaders sur ce marché du transport maritime européen. Ainsi, ensemble nous voulons consolider cette position », a déclaré Thomas Maassen, directeur de Rhenus Port Logistics. 

Les autres actionnaires d’Arkon Shipping sont le courtier maritime Torsten Westphal, les armateurs Herm et Stefan Jüngerhans et Gerd Wessels, également armateur, qui détiennent chacun 20 % des parts.

BUZZ LOG
“Nombre d’études mettent en avant le fait que parmi les enfants qui naissent à l’heure actuelle, 75 % d’entre eux feront un métier qui n’existe pas aujourd’hui. Il y a donc un champ à inventer en supply chain.”
— Stéphanie Nadjarian, Senior Partner du cabinet de conseil Kea & Partners
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine