Accueil / Actualités / Entrepôts / Le picking vocal de Zetes au service de la productivité d’Assmann Büromöbel

Entrepôts

Le picking vocal de Zetes au service de la productivité d’Assmann Büromöbel

07.04.2017 • 10h00
|
A_1

Assmann Büromöbel, fabricant de systèmes de meubles, a fait appel à Zetes et a installé sa solution ZetesMedea Voice pour réduire son taux d'erreur et augmenter sa productivité.

Poste stratégique dans la logistique d’Assmann Büromöbel, fabricant de systèmes de meubles basé en Allemagne, le prélèvement des pièces de mobilier en bois générait erreurs, retards d’assemblage et un inventaire des stocks incorrect. L’entreprise a donc souhaité s’équiper d’un nouveau système de préparation de commandes capable de guider le personnel tout au long du processus de prélèvement de pièces. Pour ce faire, elle a choisi la solution ZetesMedea Voice. « La solution ZetesMedea Voice peut être déployée rapidement, son utilisation est intuitive et elle ne doit pas être configurée pour chaque préparateur. Il est inutile de créer des profils vocaux uniques, ce qui réduit la période de formation », explique Peter König-Slickers, chargé de l'introduction de Pick by Voice en tant que chef de projet. Outre ZetesMedea Voice installée en avril 2014, Assmann a également fait l'acquisition de sept terminaux Zebra W41 et de 15 casques.

 

Une solution qui a fait ses preuves

Désormais, Assmann prépare ses commandes le jour du montage, augmentant ainsi son débit de traitement tout en réduisant ses stocks. « Nos performances de préparation de commandes ont augmenté d'environ 20 %, le nombre de commandes préparées étant désormais passé de 120 à 143 par heure. Dans le même temps, le taux d'erreurs a été ramené à zéro. Grâce au contrôle en temps réel, il est quasi impossible de prélever une pièce incorrecte », déclare Uwe Bahr, responsable IT et développement d'entreprise chez Assmann Büromöbel. Fort de ses résultats, une prochaine étape a été programmée, elle consistera à mettre en œuvre la solution ZetesMedea pour le prélèvement de petites pièces.

BUZZ LOG
“Il ne faut pas avoir peur d'être disruptif”
— Bruno Hug de Larauze, Pdg d'Idea
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine