Accueil / Actualités / International / Azkar devient définitivement Dachser

International

Azkar devient définitivement Dachser

10.05.2017 • 12h35
|
A_1

Dachser | De gauche à droite : Bernhard Simon, Juan Antonio Quintana et Michael Schilling de Dachser.

Après quatre années de collaboration, Dachser intègre finalement sa filiale ibérique Azkar Group au sein de son réseau routier européen.

« Les deux entreprises se sont parfaitement entendues dès le début. Nous partageons les mêmes valeurs, la même culture d’entreprise et la même vision entrepreneuriale. Nous avons ainsi pu réaliser l’intégration rapidement et sans heurts », a assuré Bernhard Simon, directeur général de Dachser, face à l’intégration définitive de la filiale ibérique Azkar par le prestataire international de solutions de transport et de logistique. Celle-ci aura désormais pour raison sociale Dachser Spain et Dachser Portugal. Un changement qui scelle la fin d’un processus d’intégration débuté en janvier 2013 avec l’acquisition d’Azkar par le groupe. « Nous jouons désormais dans une toute autre division qu’il y a quatre ans et pouvons aider nos clients à croître à l’échelle internationale. C’est pourquoi, il est tout à fait cohérent et logique de passer à l’étape suivante et de nous présenter sur le marché sous la marque Dachser», a expliqué Juan Antonio Quintana, directeur manager de la logistique européenne d’Iberia.

 

Cinq agences, à Barcelone, Bilbao, Malaga, Porto et Valence portent déjà les couleurs bleu et jaune de Dachser, les autres les revêtiront d’ici 2020. Sur les quelques 2 000 camions affectés au transport à courte distance, plus de 70 % roulent déjà aux couleurs du groupe. Dachser a étroitement intégré ses entités en Espagne et au Portugal dans son réseau de groupage européen. Le groupe intervient par le biais de ses Business Lines European Logistics (anciennement Azkar Group) et Air & Sea Logistics (anciennement Transunion). Les liaisons quotidiennes d’import et d’export sont passées de 70 en 2013, à 130 aujourd’hui. Les expéditions « de » et « vers » l’Europe ont augmenté de 40 % durant cette même période.

BUZZ LOG
“La maîtrise du risque au sein des supply chains passe par trois maîtres-mots : anticiper, s’entrainer et observer. Il faut penser l’impensable, s’y préparer et veiller, être sur le qui-vive du soldat sentinelle.”
— Philippe-Pierre Dornier, professeur à l'Essec, président de Newton.Vaureal Consulting et Datapp
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine