Accueil / Actualités / Prestataires / Lemon Aide : la logistique du recyclage au service de l'insertion sociale

Prestataires

Lemon Aide : la logistique du recyclage au service de l'insertion sociale

15.05.2017 • 11h10
|
A_1

Lemon Aide, jeune start-up co-créée par Face, Lemon Tri et Danone, s'occupe pour les entreprises de l'intégralité de la chaîne de recyclage. Un choix qui se conjugue avec un intérêt solidaire : insérer les personnes isolées du marché de l’emploi.

«Nous sommes des logisticiens du recyclage. Nous prenons en charge, soit une partie, soit l'intégralité de la chaîne de recyclage des entreprises. Pour elles, c'est la possibilité opérationnelle de mettre en place une démarche déchet complète», explique Maud Curial, directrice de Lemon Aide. La jeune start-up, entreprise d'insertion spécialisée dans la logistique du recyclage, est le fruit de trois acteurs : Face (Fondation pour Agir Contre l’Exclusion), Lemon Tri (start-up spécialisée dans le recyclage) et Danone. 

 

De la collecte, en passant par le tri et le conditionnement, jusqu'à l'acheminement vers les différents recycleurs, Lemon Aide assume le rôle de sous-traitant entre les différents organismes. «Une fois le conditionnement effectué, on stocke en entrepôts. On s'organise ensuite avec nos clients ou directement avec les filières de recyclage. On conditionne alors la matière telle qu'elles souhaitent la recevoir», détaille Maud Curial. 

 

Se démarquer de la concurrence

 

Créée en juillet 2016, la start-up espère évoluer afin d'être rentable à l'horizon 2019. «C'est un marché qui se développe», assure la dirigeante, qui met en avant la praticité de son entreprise pour faire face à la concurrence. Notamment celle des grands acteurs du recyclage. «Nous nous basons sur la proximité, la traçabilité à travers le reporting mensuel ou trimestriel des matières récoltées. Nous disposons d'une flotte adaptée au milieu urbain et d'une vraie flexibilité de petites structures sur un territoire. Cela nous donne la possibilité d’aller au bout de la France du jour au lendemain». Lemon Tri agit aussi en tant qu'apporteur d’affaire pour l'entreprise. 

 

Lemon Aide prévoit prochainement d'élargir sa gamme de véhicules afin de transporter d'avantage de  déchets : «Dans l'idéal, il faudrait un poids lourd, car en terme de collecte de volume et de poids, on est actuellement limités, ainsi que des véhicules fonctionnant au biogaz».  

 

Allier développement durable et solidarité

 

En plus d'être un acteur prenant part au développement durable, Lemon Aide a fait le choix de la solidarité.  Les chauffeurs, les collecteurs ou encore les magasiniers que l'ont peu croisés le long du processus sont des habitants de Seine-Saint-Denis touchés par le chômage.  En parcours d'insertion professionnelle, leur passage à Lemon Aide doit à terme leur permettre de trouver un emploi durable ou une formation qualifiante dans d'autres entreprises. 

 

«Ils font toutes sortes de missions, en alternant les postes un jour sur deux. À côté de ça, ils ont un accompagnement représentant 20% de leur temps en entreprise», précise Maud Curial. Jusqu'ici, la start-up a pu employer six personnes, dont quatre ont déjà signé un CDI.



 




BUZZ LOG
“La maîtrise du risque au sein des supply chains passe par trois maîtres-mots : anticiper, s’entrainer et observer. Il faut penser l’impensable, s’y préparer et veiller, être sur le qui-vive du soldat sentinelle.”
— Philippe-Pierre Dornier, professeur à l'Essec, président de Newton.Vaureal Consulting et Datapp
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine