Accueil / Actualités / Mobilités / TCS va développer une offre de courses premium et diversifier ses métiers

Mobilités

TCS va développer une offre de courses premium et diversifier ses métiers

12.05.2017 • 09h20
|
A_1

TCS | Daniel Desage, président de TCS.

TCS, entreprise française spécialisée dans la collecte, le tri, le transport et la distribution BtoB de documents et petits colis par voie routière avec des rendez-vous fixes, ambitionne de développer une offre de courses premium du premier au dernier kilomètre. Elle souhaite également se diversifier en réalisant de la croissance externe.

Avec l’entrée au capital le 3 mars 2017 du fonds d’investissement et gestionnaire d’actifs Meeschaert private equity en tant qu’actionnaire majoritaire, TCS a vu sa gouvernance modifiée avec une nouvelle impulsion pour développer des projets. L’un des plus importants consiste en la mise en place d’une offre de courses premium. « TCS fait du transport régulier de points connus à points connus, introduisait Daniel Desage, son président, lors d'une conférence de presse organisée le 11 mai à Paris. Nous allons nous servir de notre réseau très dense et performant pour faire du premier et du dernier kilomètre sous forme de courses extrêmement rapides, avec des coûts beaucoup plus bas que la course traditionnelle. Nous allons mettre à disposition de certains clients notre capacité à transporter très rapidement des colis de moins de 25 kilos d’un point A à un point B, et ce sur tout le territoire national. » Cette offre devrait arriver dès que l’architecture informatique de production – actuellement en refonte – de TCS sera opérationnelle, à savoir d’ici six à neuf mois selon Daniel Desage. Elle ne sera proposée qu’à des clients sélectionnés par l’expressiste BtoB, qui tient à délivrer une qualité de prestation digne d’une appellation « premium » avec des exigences très strictes de respects des délais.

 

Lieux et horaires définis

La société bordelaise, spécialisée dans la récupération, le tri, le transport et la distribution de papiers (documents administratifs, courriers internes…) et de petits objets (cartes bleues usagées, pièces détachées…) pour les entreprises, s’est en effet spécialisée dans la récupération et la livraison de paquets à horaires définis, choisis préalablement par les donneurs d’ordres. Elle ne tolère que trois minutes de retard maximum pour ses tournées locales et dix minutes pour les longs trajets, qui sont en majorité effectués de nuit. Des contraintes qu’elle appliquera à son futur service haut de gamme en s’assurant que son système d’information soit assez robuste, que ses clients y soient correctement insérés et que la logistique et le transport puissent suivre. D’où le choix de n’accepter que certains clients, avec lesquels les process sont déjà rôdés et les lieux de récupération bien définis. 

 

Une volonté d'aggrandissement

Suite à son changement d’actionnaire, TCS dispose également des fonds suffisants pour réaliser de la croissance externe et élargir son offre. Elle recherche des petites et moyennes entreprises aptes à s’insérer au sein de son écosystème tout en lui apportant des expertises nouvelles. Elle va en profiter pour développer son activité multiservices, en proposant une offre globale autour du transport avec une large palette de services logistiques associés « Une entreprise de transport express en véhicules légers bien implantée dans une région mais qui n’aurait pas notre réseau, et qui donc aurait des difficultés pour travailler sur toute la France, pourrait nous intéresser, expose le président de TCS. De même que toute entreprise de diversification autour du multiservices, mais aussi toute entreprise dans le domaine de la distribution de fournitures de bureaux. » L'expressiste souhaite notamment renforcer ses prestations de récupération de documents voués à la destruction, pour valoriser la filière du recyclage et faire en sorte que ses clients puissent dresser un meilleur bilan carbone.

TCS en chiffres

■ 93 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016, avec un résultat stable par rapport à l'année précédente ;

■ 540 collaborateurs et un bureau d'études national de 7 personnes ;

■ 65 000 ramassages ou livraisons par jour en moyenne ;

■ 30 agences réparties en France dont 14 spécialisées dans l'affranchissement de masse ;

■ 50 % de l'activité de TCS est dédiée au secteur bancaire. Ses autres secteurs de prédilection sont les assurances, les mutuelles, les administrations et les pièces détachées ;

■ 70 % des ramassages et des livraisons sont effectués de nuit. 

BUZZ LOG
“Les solutions informatisées sont sécurisées, standardisées, sous protocole et donc pas totalement dans l’esprit des solutions digitales.”
— Philippe-Pierre Dornier, président de Datapp
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine