Accueil / Actualités / Transversal / Passer expert de la supply chain

Transversal

Passer expert de la supply chain

08.06.2017 • 10h10
|
A_1

Cegos | Laurent Maimi, manager offre et expertise « industrie et immobilier » au sein du groupe Cegos.

L’an passé, le spécialiste de la formation professionnelle et continue Cegos lançait en partenariat avec l’École Centrale de Lyon deux nouvelles formations dédiées au management de la supply chain : les Executive Certificate Supply Chain Blue Belt et Black Belt. De nouvelles sessions auront lieu en septembre prochain.

Former des experts de la supply chain, tel est le pari que souhaitent relever conjointement l’institut de formation Cegos et l’École Centrale de Lyon. C’est lors d’une visite au sein de l’établissement lyonnais qu’est née l’idée de construire un cursus dédié. Si l’organisme de formation Cegos proposait déjà dans son catalogue une formation de neuf jours pour les responsables logistiques, via son partenariat avec l’école lyonnaise, il monte désormais un cran au-dessus, pour offrir à ses futurs apprenants deux formations diplômantes déroulées sur 20 jours. « La plupart des cursus classiques Bac+5 ou Bac+6 font une quarantaine de jours. Mais commencent à apparaitre des Executive Certificate en 20 jours. Cela nous a paru être la bonne alternative pour proposer une formation à la fois puissante et rapide. Et pour former de véritables experts en supply chain, nous avons travaillé en deux étapes, un Executive Certificate Blue Belt et un second Black Belt », explique Laurent Maimi, manager offre et expertise « industrie et immobilier » au sein du groupe Cegos.

 

Deux niveaux d’apprentissage... 

Organisé autour de trois axes identiques : excellence logistique, collective et opérationnelle, le contenu des deux offres est néanmoins traité selon différents degrés d’expertise : « Le premier niveau abordé sur le Blue Belt concerne le changement d’outils méthodologiques, le second porte davantage sur une dimension stratégique de la supply chain et son basculement vers des outils plus profonds tels que le Big Data, IoT, le digital, le collaboratif… », détaille Laurent Maimi. Ainsi, si le premier Executive Certificate, le Blue Belt, est accessible à des cadres néophytes en matière de logistique, le second requiert une expérience un peu plus poussée : directeur d’usine, des achats, logistique…

 

 ... pour une expertise globale

Réalisées sur Paris et Lyon, les premières sessions de ces deux formations ont d’ores et déjà eu lieu : une « Blue Belt » a été achevée en janvier 2017, la prochaine se déroulant en septembre, tandis qu’une session Black Belt est actuellement en cours jusqu’en janvier 2018 : « en organisant le planning des formations de la sorte, nous souhaitions laisser la possibilité aux diplômés du Blue Belt de passer ensuite au Black Belt pour accéder à un plus haut niveau d’expertise de façon progressive », explique Laurent Maimi. A la fois dispensée en présentiel et via des ressources e-learning, les formations comptent également un projet réalisé par les apprenants dans leurs entreprises qui fait ensuite l’objet d’un mémoire et une soutenance. Une formation qui mêle ainsi pratique et expertise et dont les premiers résultats semblent d’ores et déjà probants : « Les stagiaires sont satisfaits, à tel point que certains ont d’ailleurs poursuivis le cursus du Blue Belt vers le Black Belt », conclut Laurent Maimi.

BUZZ LOG
“Les solutions informatisées sont sécurisées, standardisées, sous protocole et donc pas totalement dans l’esprit des solutions digitales.”
— Philippe-Pierre Dornier, président de Datapp
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine