Accueil / Actualités / Éditeurs / Optilogistic officialise sa fusion avec Maplink

Éditeurs

Optilogistic officialise sa fusion avec Maplink

19.07.2017 • 10h10
|
A_1

Maplink | Vincent Maenhaut, nouveau directeur des opérations pour Maplink.

L'éditeur de solutions TMS Optilogistic est intégré officiellement à l'entreprise brésilienne Maplink, spécialiste de la géolocalisation et des solutions cloud.

La fusion entre les deux entreprises avait été annoncée en janvier dernier. C'est maintenant chose faite : l'éditeur français Optilogistic est officiellement devenu Maplink le 18 juillet 2017. Avec cette acquisition, le brésilien Maplink veut accélérer sa croissance et proposer de nouvelles solutions logistiques. « Les attentes des consommateurs en matière de livraison, l’omnicanal et la digitalisation exigent aujourd’hui des solutions nouvelles. En mariant les technologies de Maplink et d’Optilogistic, nous allons développer une plateforme complète pour rendre la logistique plus efficace », explique Frederico Hohagen, directeur général de Maplink.

 

Présent dans six pays, Maplink emploie actuellement plus d'une centaine d'employés. Et c'est principalement en France que l'entreprise accélère son développement : depuis septembre dernier, le nombre de collaborateurs sur les sites d'Angers (49) et Paris est passé de 28 à 41 avec un objectif de 50 prévu pour mars 2018. Parmi ces recrutements figure Vincent Maenhaut, nouveau directeur des opérations, ayant plus de 25 ans d’expérience dans les technologies d’optimisation du transport. Enfin, le siège de Maplink France, servant de base opérationnelle pour l'Europe entière, va également s'installer à Angers (49) d'ici la fin 2017. Des investissements forts, permis par la vitalité économique de Maplink : avec ses 1 200 clients dans 19 pays, l'entreprise a triplé ses revenus tout en bénéficiant d'une augmentation de 45 % de son chiffre d'affaires depuis 2015.

BUZZ LOG
“L’impression 3D amorce une nouvelle révolution industrielle qui impacte directement les process, la supply chain et les mentalités.”
— Vincent Rey, consultant chef de projet impression 3D chez Scalian
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine