Accueil / Actualités / Immobilier / Prologis lance Eegle, son logiciel de gestion « intelligente » des entrepôts

Immobilier

Prologis lance Eegle, son logiciel de gestion « intelligente » des entrepôts

21.09.2017 • 16h00
|
A_1

Prologis

Innovation très séduisante, l’outil numérique créé par le promoteur logistique veut simplifier la gestion technique des bâtiments et économiser les énergies. Il équipera l’entrepôt Cultura, livré au deuxième trimestre 2018 puis tout le parc français de Prologis en 2019.

Il fallait un nom qui se prononce aussi bien en anglais que dans les langues asiatiques ou européennes pour déployer sa dernière innovation. Après un long brainstorming en interne, Prologis a finalement choisi Eegle pour son outil de gestion d’entrepôts connectés. Une nouveauté dans le secteur logistique, que le promoteur a lancée le 20 septembre dernier lors de la présentation du futur entrepôt Cultura. Ce bâtiment, situé sur le site logistique de Moissy Cramayel (77) deviendra le premier à être officiellement équipé de la solution, déjà testée depuis janvier dernier sur le site de l’Isle-d’Abeau (69) et sur sept autres sites du goupe.


« Eegle nous permettra de naviguer dans le bâtiment à distance depuis tous les supports numériques, tablette, PC ou smartphone », explique Olivier Barge, directeur des projets et de l’innovation sur l’Europe du Sud chez Prologis. « Il offre un accès rapide à toutes les informations de l’entrepôt pour simplifier sa gestion technique, prévoir les opérations de maintenance à effectuer et contribuer à des économies d’énergie. » L’outil, développé avec la société informatique Resolving, repose sur trois piliers : la modélisation du projet sous forme « BIM » (building information modeling), la simulation énergétique dynamique du bâtiment et de son exploitation ainsi que la mise en place d’un système domotique adapté.

 

Une vision 3D

Concrètement, la maquette qui a servi à la conception du bâtiment est aussi celle qui sert à sa gestion technique. Il suffit à la personne responsable, qu’elle soit chez Prologis, le prestataire de l’entrepôt ou le locataire de cliquer sur un équipement pour voir apparaître les caractéristiques techniques, les coordonnées du fabricant ainsi que l’historique de la maintenance. « Nous saurons qui est intervenu sur un équipement pour faire quoi et quand », ajoute Olivier Barge. Il est aussi possible d’enlever des couches de la maquette en 3D pour ne voir apparaître que les circuits d’eau, par exemple.


Là où Eegle prend vraiment son envol est dans le pilotage, la gestion et l’optimisation des énergies consommées par le bâtiment et les équipements, ce que Prologis appelle « la simulation thermique dynamique ». Pour ce faire, le promoteur a déployé des centaines de capteurs dans tout l’entrepôt aux endroits sensibles (portes, éclairages, circuits de flux énergétiques). Toutes les quinze minutes, l’outil informatique traite les milliers d’informations remontées de son exploitation et calcule la consommation théorique sur un an. En comparant avec le réel, il est possible d’anticiper les dérapages financiers. Fonctionnalité appréciée, Eegle alertera sur les dysfonctionnements d’appareils et la maintenance à prévoir. Sur le site de l’Isle-d’Abeau, le logisticien a calculé que l’éclairage aux leds avait fait baissé la facture électrique de 220 000 euros à 80 000 euros annuels.


L’objectif de Prologis sera de déployer le système sur tout le parc français d’ici 2019 puis le parc européen, à raison de trois semaines de travail pour équiper les entrepôts existants. Les entrepôts connectés pourraient permettre davantage d’optimisation des énergies et de l’exploitation.

BUZZ LOG
“Un alignement de comportements entre les boutiques physiques et le e-commerce est essentiel”
— Jean-Paul Crenn, fondateur de Vuca Strategy
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine