Accueil / Actualités / Transversal / Tryba Energy veut faire rimer logistique et photovoltaïque

Transversal

Tryba Energy veut faire rimer logistique et photovoltaïque

25.09.2017 • 10h00
|
A_1

Tryba Energy

Division du groupe Tryba spécialisée dans le développement de projets d’énergies renouvelables solaires photovoltaïques, Tryba Energy entend développer ses activités dans le secteur logistique après avoir conquis l’industrie.

Le 24 août dernier, Tryba Energy remportait un nouvel appel d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) avec un projet d’installation d’une ombrière photovoltaïque sur le parking de stockage de véhicules de l’usine Peugeot de Mulhouse. Une installation de taille qui doit permettre au constructeur automobile de mieux protéger ses véhicules neufs sur des parcelles non-couvertes et à Tryba Energy d’assurer sa mission de développement de projets d’énergies renouvelables. « Nous proposons à des acteurs du monde industriel, logistique, à des collectivités locales ou territoriales de louer leur foncier avec des baux de 20 ans et d’y développer un projet photovoltaïque. Nous nous chargeons de tout, de la présentation du dossier de réponse à l’appel d’offres jusqu’à l’exploitation en passant par la construction et le financement », détaille Marie-Odile Becker, directrice générale de Tryba Energy. Usines, parkings, friches industrielles, toitures… et désormais entrepôts logistiques, Tryba Energy est en recherche permanente de fonciers afin de mettre en œuvre de nouvelles centrales photovoltaïques.

 

Développer la synergie entre logistique et photovoltaïque

En France, selon l’atlas des entrepôts et aires logistiques publié par le ministère de l’Environnement, on comptait en 2015, 4 432 entrepôts de plus de 5 000 m². Par ailleurs, parmi les objectifs énoncés par la Stratégie nationale « France Logistique 2025 », figure la volonté de proposer une offre foncière et immobilière moderne, adaptée aux standards techniques contemporains et bien insérée dans son environnement. Conscient de ces enjeux économiques et environnementaux, de nombreux acteurs de l’immobilier logistique agissent pour une meilleure intégration des entrepôts. Systèmes de récupération des eaux, création d’espaces verts, usage de matériaux naturels tel que le bois, installation photovoltaïque… c’est en partant de ce postulat que Tryba Energy a réalisé tout le potentiel du secteur pour ces activités. « Au travers de ces grands entrepôts neufs ou anciens, une connexion entre nos savoir-faire existe. Ainsi, chaque secteur, tout en restant dans son cœur de métier, collabore pour l’environnement », développe Marie-Odile Becker. Clé en main, la démarche proposée par Tryba Energy nécessite peu d’investissement de la part de ses clients. « Nous effectuons une réunion au démarrage du projet afin de bien clarifier le périmètre des prestations de chacun mais ensuite, la prise en charge de l’ensemble des démarches par Tryba Energy est totale. Nous nous attachons à analyser et à prendre en compte les particularités de chaque terrain, chaque toiture pour trouver un accord intéressant pour les deux parties », détaille sa directrice générale.

 

Une démarche écologique, avantageuse en termes d’économie et d’image

Que ce soit pour une toiture neuve ou une rénovation, un accord intéressant peut se traduire par divers avantages. D’une toiture ancienne sans garantie décennale à une infrastructure entièrement rénovée sous bail de 20 ans, en passant par une image positive, les atouts mis en avant pour convaincre les entreprises à installer des centrales sur leurs bâtiments sont variés. A cela s’ajoute la volonté pour les acteurs de l’immobilier logistique de construire des bâtiments certifiés pour leur performance environnementale, en témoigne le développement des certifications BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method) sur le secteur. Ainsi, avec seulement 7 GWc de systèmes photovoltaïques installés – contre 40 GWc en Allemagne dont le taux d’ensoleillement est moindre – la France reste indéniablement un territoire où les infrastructures immobilières tels que les bâtiments logistiques disposent d’un riche potentiel d’exploitation.

BUZZ LOG
“L’impression 3D amorce une nouvelle révolution industrielle qui impacte directement les process, la supply chain et les mentalités.”
— Vincent Rey, consultant chef de projet impression 3D chez Scalian
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine