Accueil / Actualités / Entrepôts / À Rungis, Sogaris accueille du street art sur ses façades

Entrepôts

À Rungis, Sogaris accueille du street art sur ses façades

28.11.2017 • 14h00
|
A_1

Voxlog | L'artiste Cart'1 devant sa fresque à Rungis (94)

Dans le cadre du 50è anniversaire de sa plateforme logistique de Rungis (94), Sogaris, acteur de la logistique urbaine du Grand Paris, accueille l’artiste lyonnais Cart’1 pour la création d’une grande fresque en street art sur l’un de ses bâtiments. Une occasion de valoriser l’espace urbain et de faire surgir l’art de manière inattendue dans l’univers de l’entrepôt.

Depuis les axes encombrés de l’A86 et la ligne 7 du tramway, les franciliens en transit peuvent observer, jour après jour, une œuvre d’art en train de se faire. Une fresque s’étendant sur une façade de 540 m², en plein cœur de la plateforme logistique de Sogaris à Rungis (94), réalisée par le street artiste lyonnais Cart’1. Un projet étonnant, pensé à l’occasion du 50è anniversaire du site, et ayant pour objectif d’intégrer l’architecture parfois austère de ces entrepôts de manière moderne et artistique au sein du paysage urbain, tout en rendant hommage aux métiers de la logistique. Une démarche de visibilité et d’ouverture au public pour un monde parfois méconnu et secret.

 

Partant d’une idée du directeur général de Sogaris, Jonathan Sebbane, l’entreprise a fait appel à l’office du tourisme de Plaine Commune Grand Paris pour entrer en contact avec des artistes. À l’issue d’un vote en interne pour départager les différentes propositions reçues, c’est celle de Cart’1 qui a été sélectionnée. « Un véritable coup de cœur pour nos équipes » selon Nathalie Colla, responsable communication de Sogaris : deux géants masqués, inspirés du mythe d’Atlas, poussant et portant de grands cartons symbolisant les planètes du système solaire. « C’est une analogie de ce qu’était ma perception de Sogaris et du monde de la logistique. Des titans qui gèrent le monde, et maintiennent l’univers », explique Cart’1. Interrogé sur ses motivations, l'artiste déclare : « J’ai eu carte blanche de la part de Sogaris, ce qui était un vrai plus pour moi. Et puis Rungis est un lieu mythique ».

A_2
La fresque, encore en cours de réalisation (©Voxlog)

En ce matin de novembre, les bases de la fresque sont posées. Tout le travail à la peinture au rouleau est désormais terminé. Un travail qui a nécessité pas mal de recherches raconte Cart’1 : « Il fallait trouver les bonnes peintures capables de s’adapter aux différentes surfaces de la façade - béton et tôle - et de ne pas s’abîmer avec les écarts de températures ». Prochaine étape, « la partie sympa du boulot : travailler les volumes, les ombres et les détails ». Mais pour l’heure, l’ennemi numéro un de l’artiste, c’est la météo maussade qui s’abat sur l’Ile-de-France. « Le projet pourrait prendre moins de temps mais la pluie retarde beaucoup l’avancement. Dès la première journée, une averse a fait des coulures là où je venais de peindre. Mais je vais rattraper tout ça », assure avec un sourire Cart’1.

 

La fresque sera dévoilée officiellement le 13 décembre prochain lors de la cérémonie d’anniversaire de la plateforme logistique de Sogaris. Avant, peut-être, un prolongement du concept sur d’autres murs du site visibles cette fois-ci depuis la Nationale 7.

A_3
BUZZ LOG
“Tirer parti des standards GS1 doit rendre plus interopérables les applications blockchain dans la supply chain.”
— Yorke Rhodes III, global business strategist blockchain de Microsoft
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine