Accueil / Actualités / Entrepôts / L'entrepôt d'Ekosport gagne en productivité grâce au convoyeur modulaire de Boa Concept

Entrepôts

L'entrepôt d'Ekosport gagne en productivité grâce au convoyeur modulaire de Boa Concept

08.02.2018 • 11h33
|
A_1

La solution de convoyage de Boa Concept a permis au distributeur savoyard Ekosport d'enregistrer des gains de productivité compris entre 20 et 40 % sur sa nouvelle plateforme logistique.

Le savoyard Ekosport, filiale du groupe Frasteya spécialisée dans la distribution d’articles de sports de montagne sur le web et en boutique, a fait appel à l’expertise de Boa Concept. Objectif : automatiser ses process logistiques et gagner en productivité sur sa nouvelle plateforme logistique de 17 000 m² basée à Saint-Alban-Leysse (73), à côté de Chambéry.

 

« Pour répondre à la croissance, nous souhaitions automatiser nos process de préparation et d’emballage, qui étaient 100 % manuels, et optimiser nos expéditions en réduisant de 40 % la main d’œuvre allouée à cette tâche. La nécessité d’un convoyeur était évidente. Nous avons donc entamé nos recherches et identifié trois solutions », explique Christophe Clerc, responsable supply chain d’Ekosport.

 

Après une première rencontre en 2014 sur le salon Intralogistics Europe et deux visites de sites clients (Oscaro et Orexad), Ekosport a signé en juin 2016 avec Boa Concept pour l’installation d’un convoyeur intelligent modulaire Plug-and-Carry. Résultat un an plus tard : 400 mètres de convoyeurs ont été déployés dans les 3 bâtiments du site logistique. Boa Concept a également intégré 4 élévateurs Qimarox, des étiqueteuses, des lecteurs de codes à barres, une table de pesée dynamique et des caméras de lecture.

 

Une installation sur plusieurs niveaux

Le convoyeur, interfacé au WMS Stock IT, est ainsi devenue la colonne vertébrale de la chaîne de préparation de commandes, composée de 12 gares de préparation réparties sur deux niveaux. Les colis sont envoyés sur la ligne à partir du niveau zéro où ils sont étiquetés ; ils montent ensuite au niveau 1 où les commandes sont préparées par un opérateur. Si la commande est incomplète, elle monte jusqu’au niveau 2 pour être finalisée et est ensuite acheminée jusqu’au tri, grâce à des élévateurs et descendeurs. Les colis sont lus via une caméra de lecture de codes à barres et orientés vers le tri en fonction de leur destination.

 

Christophe Clerc dresse un bilan « très positif » de la nouvelle installation. La mécanisation du site a généré des gains de productivité compris entre 20 et 40 % sur les activités de rangement et de préparation. L’entreprise est également plus performante en termes de qualité de service puisque, grâce au logiciel de supervision Boa Drive, elle est désormais en mesure de fournir à son client une traçabilité complète de sa commande, de la préparation à l’expédition. 

BUZZ LOG
“Bientôt, le moindre composant électronique sera capable d’utiliser et de générer de la donnée en temps réel”
— Bertrand Faure, directeur commercial chez Fives
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine