Accueil / Actualités / Transversal / Avec Octipas, Serge Blanco garde un œil sur son stock

Transversal

Avec Octipas, Serge Blanco garde un œil sur son stock

22.02.2018 • 14h35
|

Pour digitaliser et améliorer l’expérience client au sein de ses boutiques, l'entreprise de mode Serge Blanco a choisi de s’associer aux solutions innovantes d’Octipas. Des innovations qui permettent entre autres d’offrir aux commerçants une vision globale des stocks.

Face aux nouveaux enjeux du retail, la marque Serge Blanco souhaitait privilégier l’optimisation de la gestion de ses stocks en magasin tout en proposant une expérience nouvelle à ses clients. « Nous avions besoin d’un partenaire de confiance et d’une technologie stable pour notre projet. Après avoir rencontré quelques acteurs du marché et réalisé un benchmark de l’existant, notre choix s’est naturellement arrêté sur Octipas », déclare Emmanuel Frinzine, omnicanal manager chez Serge Blanco. Après avoir été signé en juillet 2017, ce partenariat est passé par une phase de PoC, puis un déploiement en décembre 2017 dans 26 boutiques pour des résultats très positifs (avec 10 % de chiffre d'affaires additionnel).

 

Grâce aux solutions de l’entreprise montpelliéraine spécialiste de la digitalisation, venant s’intégrer en boutique avec l'aide d'un iPod Touch et d'un TPE, les vendeurs peuvent offrir des services supplémentaires aux clients (reconnaissance par profil, ventes mixtes en magasin) mais également bénéficier d’outils logistiques précis : visibilité en temps réel sur les stocks (central, magasin et web) et informations sur les produits pour optimiser les objectifs de vente. Des avantages que Serge Blanco souhaite maintenant proposer à ses franchisés afin qu’ils puissent bénéficier des stocks des entrepôts tout en gardant leurs stocks en propre, afin d’augmenter le chiffre d’affaires sans impacter leurs commandes initiales.

BUZZ LOG
“Il faut que les consommateurs militent pour une logistique plus propre et plus responsable. Nous devons les sensibiliser à des pratiques vertueuses et au fait d’accepter un surcoût, modeste mais existant, pour les mettre en place.”
— Jean-Bernard Bros, adjoint à la maire de Paris et chargé des sociétés d’économie mixte et sociétés publiques locales.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine