Accueil / Actualités / Entrepôts / Kverneland réduit ses coûts de transport grâce aux palettes plastiques Smart-Flow

Entrepôts

Kverneland réduit ses coûts de transport grâce aux palettes plastiques Smart-Flow

08.03.2018 • 12h26
|
A_1

En optant pour les palettes plastiques Europe de Smart-Flow, le norvégien Kverneland a réalisé une économie annuelle de 120 000 euros sur sa facture de transport.

Pour son nouveau centre mondial de distribution de pièces détachées de 28 000 m² basé en Lorraine, près de Metz (57), Kverneland, spécialiste norvégien des équipements agricoles, a opté pour les supports de manutention en plastique de chez Gamma-Wopla /Smart-Flow. Le spécialiste belge a fourni une solution sur-mesure composée de 66 000 bacs et d’une moyenne de 20 000 à 25 000 palettes par an.

 

Après quelques mois d’utilisation, Franck Claudon, directeur général chez Kverneland, ne voit que des avantages au plastique. Les bacs de stockage Gamma-Wopla ont permis d’optimiser les capacités de stockage de l’entrepôt, de gagner en productivité en limitant la manipulation des pièces et de réduire l’entrée des poussières dans les racks.

 

Quant aux palettes Smart-Flow Europe, elle devrait entraîner une réduction de la facture annuelle de transport de 120000 euros. « Près de 80% de notre chiffre d’affaires est réalisé à l’export et nos produits sont acheminés dans plus de 80 pays. Du fait que 95% de nos envois sont faits sur palette et que les coûts de transport sont proportionnels au poids des expéditions, on comprend alors rapidement quelles peuvent être les économies réalisées avec le simple fait d’utiliser des palettes plastiques beaucoup plus légères (8kg) comparées aux palettes bois (25 kg). Cette petite astuce conduit à de grandes économies et elle va nous permettre d’investir rapidement dans d’autres projets », se félicite le dirigeant de Kverneland.

OFFRES D'EMPLOI
INFFLUX / 94 - Val de Marne
INFFLUX / 94 - Val de Marne
INFFLUX / 94 - Val de Marne
GT LOGISTICS / Toute la France
SAVOYE / 21 - Côte d'Or
BUZZ LOG
“Nous sommes en train de passer d’une supply chain orientée usine à une supply chain orientée client”
— Pascal Zammit, directeur supply chain de Michelin
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine