Accueil / Actualités / Entrepôts / Craemer présente sa caisse-palette plastique monobloc

Entrepôts

Craemer présente sa caisse-palette plastique monobloc

26.03.2018 • 09h45
|
A_1

Craemer

Le fabricant allemand, spécialiste de l’injection monobloc, propose sa nouvelle caisse palette, mesurant 1200 x 1000 x 740 mm pour 36,5 kg. Elle est disponible en plusieurs coloris.

« Comme c’est le cas pour toutes les palettes de notre gamme, la conception par injection monobloc et sa fabrication en PEHD lui confèrent une grande qualité et une durabilité importante », indique Cyril Wahl, responsable commercial France de la marque. D’un poids limité (36,5 kg), elle présente une forte résistance à la charge (jusqu’à 1 200 kg) et peut contenir un volume de 610 litres. Elle est équipée de trois semelles monobloc et de parois renforcées sur les côtés qui minimisent l’impact des chocs causés par des coups de fourches.


Sortie en juin dernier, la caisse-palette est stratégique pour le fabricant allemand. « Elle permettra de nous ouvrir de nouvelles portes chez les clients, ajoute Cyril Wahl. Conçue avec un intérieur lisse facile à nettoyer et dans lequel les bactéries ne peuvent se nicher, elle est agréée pour le contact alimentaire et sera adaptée dans les secteurs de la viande et de la pêche. » Elle est aussi destinée au recyclage, au traitement des déchets et à l’industrie. Première sur le marché, la caisse-palette est disponible en sept couleurs pour faciliter les opérations de tri. Craemer a également prévu des pions qui permettent de verrouiller un couvercle et de faciliter le travail de gerbage pour un transport sécurisé. « Nous avons aussi prévu des zones de personnalisation et des emplacements pour les tags RFID », précise Cyril Wahl.

OFFRES D'EMPLOI
SAVOYE / 21 - Côte d'Or
SDZ PROCESSREA / 92 - Hauts de Seine
SDZ PROCESSREA / 92 - Hauts de Seine
SDZ PROCESSREA / 92 - Hauts de Seine
BUZZ LOG
“Il faut que les consommateurs militent pour une logistique plus propre et plus responsable. Nous devons les sensibiliser à des pratiques vertueuses et au fait d’accepter un surcoût, modeste mais existant, pour les mettre en place.”
— Jean-Bernard Bros, adjoint à la maire de Paris et chargé des sociétés d’économie mixte et sociétés publiques locales.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine