Accueil / Actualités / Immobilier / AConstruct : intégrer de multiples savoir-faire pour servir les marchés français et européens

Immobilier

AConstruct : intégrer de multiples savoir-faire pour servir les marchés français et européens

04.05.2018 • 09h06
|
A_1

AConstruct

Regrouper trois compétences en une pour construire des bâtiments adaptés aux besoins des clients. Telle est l’approche développée par AConstruct, contractant général et maître d’œuvre français basé à Wambrechies (59), spécialisé dans la réalisation de projets logistiques, industriels ou tertiaires.

De bâtiments tertiaire, industriel à logistique, du classique au plus spécifique, AConstruct a construit son savoir-faire en immobilier sur ses expériences. Entité française du groupe belge Alheembouw, créée en 2006, la société est née d’opportunités. Si l’entreprise propose à ses clients depuis de très nombreuses années son expertise sur des bâtiments dits « conventionnels » comprenant l’étude, la faisabilité, la sécurisation des projets, la détermination de coûts globaux et la réalisation, elle dispose également de compétences particulières. À la fin des années 90, lorsque le groupe historique, désireux de suivre ses clients belges au-delà de leurs frontières, commence à se développer en France, il se spécialise petit à petit dans une niche encore peu développée en France : le bâtiment grande hauteur, automatisé et autoportant. Rompue à l’exercice en Belgique, l’entreprise expérimente dès 2008 le premier projet de ce type en France. Rapidement, elle développe une approche dédiée pour répondre efficacement aux clients et prospects de plus en plus intéressés par ce type de solutions.

 

Fusionner les compétences

Afin d’assurer la pertinence, la faisabilité et la continuité des projets logistiques auxquels elle participe, AConstruct développe un positionnement bien à elle et recrute trois collaborateurs experts dans leur domaine : Thomas Londero, directeur technique ; Estelle Hanse, responsable environnement ainsi qu’André-Louis Denigot, responsable intégration logistique. Ensemble, ils proposent des solutions globales prenant en compte contraintes environnementales, réglementaires et logistiques : « Au départ, nous avions seulement la compétence bâtiment. Nous avons intégré la partie ICPE et environnementale il y a cinq ans après avoir constaté une distorsion chez nos clients industriels entre ce qu’ils souhaitaient faire et ce qu’il était possible de réaliser en fonction des contraintes. Nous avons donc fusionné les deux compétences et y avons ajouté, pour les bâtiments dédiés, la partie solutions logistiques. Nous nous retrouvions souvent face à un intégrateur qui définissait une excellente solution logistique avec un client, mais qui n’était finalement pas constructible en l’état. Désormais la partie solutions logistiques est véritablement prise en compte dès le démarrage du projet. C’est elle qui prime mais avec en filigrane le cadre réglementaire et juridique. Cela fait gagner du temps et de l’argent à tout le monde. De plus même si les contraintes bâtiment sont moins spécifiques, cette approche peut également faire économiser des allers-retours lors d’un projet comprenant une automatisation poussée d’un bâtiment dit "conventionnel", détaille Thomas Londero, directeur technique chez AConstruct.

 

Un positionnement porteur

Et cette stratégie paie. Grâce à sa volonté d’intégrer plusieurs compétences : solutions logistiques, environnement, réglementation, AConstruct compte à son actif une trentaine de projets de ce type et a, en cinq ans, multiplié par cinq le nombre de ses collaborateurs en France, le portant à 20. Un chiffre qui devrait rapidement évoluer puisque de nouvelles embauches sont prévues pour accompagner sa croissance. Enfin, d’ici trois ans, la société entend doubler son chiffre d’affaires et étendre son rayonnement en Europe : « Nous souhaitons saisir des opportunités de développement à l’international au travers de nos clients. Il y a plusieurs années, nous avons suivi nos clients belges qui se sont implantés en France. Encore aujourd’hui, des clients français se développent eu Europe et nous les suivons là où ils ont besoin de nos compétences, qu’elles soient tertiaires, industrielles ou logistiques », précise Brecht Vermander, directeur général d’AConstruct.

OFFRES D'EMPLOI
SAVOYE / 21 - Côte d'Or
SDZ PROCESSREA / 92 - Hauts de Seine
SDZ PROCESSREA / 92 - Hauts de Seine
SDZ PROCESSREA / 92 - Hauts de Seine
BUZZ LOG
“Il faut que les consommateurs militent pour une logistique plus propre et plus responsable. Nous devons les sensibiliser à des pratiques vertueuses et au fait d’accepter un surcoût, modeste mais existant, pour les mettre en place.”
— Jean-Bernard Bros, adjoint à la maire de Paris et chargé des sociétés d’économie mixte et sociétés publiques locales.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine