Accueil / Expertises / Big data & analytics : les principaux moteurs de changement pour le secteur des transports d'ici 2022

EXPERTISES

Big data & analytics : les principaux moteurs de changement pour le secteur des transports d'ici 2022

11.10.2017 • 15h00
A_1
D’après l'étude The way ahead réalisée par le cabinet d’avocats d’affaires international Norton Rose Fulbright, les évolutions technologiques comme le big data modifient les perspectives du secteur des transports et représenteront les opportunités d'investissement les plus intéressantes dans les années à venir.

Selon 44% des professionnels interrogés, l’intégration plus étroite avec d'autres formes de transports en vue de développer des trajets complets sur mesure ou des chaînes logistiques personnalisées, apparaît comme étant l'investissement en matière d’infrastructures profitant le plus aux secteurs ferroviaire, maritime et logistique d'ici à 2022. L'enthousiasme en faveur de l'intégration est moins flagrant dans le secteur aérien. 57% des répondants seulement prévoient de devoir faire appel à des capacités supplémentaires, tout particulièrement dans les marchés émergents.

 

Le big data comme principal moteur de changement du transport aérien...

Par ailleurs, seuls 20% des professionnels interrogés considèrent les nouvelles technologies comme l'opportunité d'investissement la plus intéressante dans leur secteur, devant les investissements en infrastructures. Et pour 43% d’entre eux, en effet, le big data et les données analytiques prédictives seraient les principaux moteurs de changement du secteur au cours des cinq prochaines années. Le big data et les données analytiques prédictives trouvent, en effet, de fervents défenseurs chez les professionnels du secteur aérien. La capacité à anticiper le comportement des passagers, ainsi que les activités d'entretien et de réparation, sera le principal moteur de changement dans le secteur aérien au cours des cinq prochaines années selon 47% des sondés, et devrait procurer aux opérateurs qui adoptent cette technologie un net avantage compétitif.

 

... et ferroviaire

Les professionnels du secteur ferroviaire s'attendent aussi à ce que le big data soit la technologie ayant la plus forte probabilité de transformer leur secteur au cours des cinq prochaines années. 38 % pensent que la capacité à anticiper le comportement des passagers et à prédire les problèmes liés aux réparations et à l'entretien grâce à l'adoption du big data et de données analytiques prédictives sera le principal catalyseur du changement, suivis par 21% ayant répondu par l'augmentation de l'automatisation du matériel roulant, et 17% les logiciels participant à l’amélioration des services de transport. Toutefois, étant donné que le secteur se digitalise, 82% des répondants anticipent également une augmentation des cyberattaques sur les cinq prochaines années.

 

 Des incertitudes politiques sur les activités de transport

90% des professionnels interrogés considèrent par ailleurs que les conditions de marché actuelles leur sont favorables. Ils restent cependant divisés quant à ce qu'ils considèrent comme étant l'opportunité d'investissement optimale pour leur secteur. Alors que 25% désignent le développement de nouveaux marchés, aussi bien au niveau géographique que sectoriel, 17% indiquent l'achat ou le leasing d'avions, privilégiant les avions neufs aux occasions, et ceux à fuselage étroit plutôt que ceux à large fuselage ou les avions régionaux. L’améliorations des infrastructures a elle-aussi été mentionnée par 17% des sondés. « Il existe une certaine appréhension à l'égard de l'impact des incertitudes politiques sur les activités de transport, explique Christine Ezcutari, responsable de l’équipe bancaire du bureau de Norton Rose Fulbright à Paris. Cela n'est pas surprenant car la réussite du secteur transport dépend de la bonne santé du commerce international et de la capacité à travailler avec le moins de contraintes possible. Avec le Brexit en préparation, bon nombre d'acteurs scruteront son impact direct et se préparent à évoluer dans un contexte potentiellement complexe. »

 

57% des professionnels interrogés estiment par ailleurs que l'augmentation de la capacité aéroportuaire dans les marchés émergents et dans les aéroports existants serait l'investissement d'infrastructure qui profiterait le plus à leur secteur sur les cinq prochaines années. 28% désignent en priorité l'investissement dans le contrôle du trafic aérien.

 

À la différence des industries ferroviaire, maritime et logistique, l'enthousiasme des professionnels interrogés à l'égard d'investissements dans les nouvelles technologies est plus nuancé, avec à peine plus de 5% d'entre eux l’envisageant comme l'investissement optimal à l'heure actuelle, comparé à 20% pour l’ensemble des professionnels interrogés.

 

L'Asie, un marché d'investissement prisé 

En terme de région, la Chine offre les meilleures opportunités d'investissement sur les deux à cinq prochaines années, selon 24% des sondés. L'Inde et les États-Unis sont aussi des marchés prisés pour les investissements (selon 16% et 11% des sondés respectivement), l'Inde ayant doublé les États-Unis au cours de l'année passée. Au niveau régional, l'Asie est le marché d'investissement le plus prisé, avec 55% des réponses.

BUZZ LOG
“Les solutions informatisées sont sécurisées, standardisées, sous protocole et donc pas totalement dans l’esprit des solutions digitales.”
— Philippe-Pierre Dornier, président de Datapp
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine