Accueil / Expertises / Marseille-Fos : le nouveau fleuron de la logistique portuaire ?

EXPERTISES

Marseille-Fos : le nouveau fleuron de la logistique portuaire ?

03.11.2017 • 09h30
A_1
Tribune rédigée par Olivier Rogar, directeur régional Veolog Overseas (Labatut Group) et président du club Fos Distriport.

Les ports du Nord sont depuis de nombreuses années reconnus comme leaders européens. Mais la stabilité récente du range Nord-Ouest et ses 23,4 % de part de marché en 2016 interroge désormais les professionnels du secteur. Plus au Sud, la concurrence monte en puissance et certains s’imposent déjà comme alternative aux géants du Nord ; tout particulièrement Marseille-Fos, tirant profit de son positionnement stratégique en Méditerranée.

 

 Marseille-Fos comme porte d’entrée naturelle sur la façade maritime Sud de l’Europe

Si les ports de Rotterdam, Anvers et dans une moindre mesure du Havre, se sont dernièrement imposés comme des interfaces incontournables du commerce entre l’Europe et l’Asie, la récente congestion de ces mastodontes tranche étrangement avec le dynamisme observé dans les ports du Sud de la Méditerranée. La Grèce tire son épingle du jeu en devenant la 7ème plus grande région à conteneurs d’Europe avec 3,9 % de part de marché l’année passée. Le poids des ports méditerranéens espagnols augmente de 0,6 point et se hisse à 6,9 % en 2016. Mais l’évolution la plus remarquable est probablement celle des ports français et notamment celui de Marseille-Fos. Avec ses 82 millions de tonnes transbordées en 2016, le port phocéen s’offre une croissance de +4,1 % et dépasse de loin la moyenne des ports européens (- 0,9 %). Avec une progression de +15 % en 3 ans, le port de Marseille-Fos s’affirme plus que jamais comme la porte d’entrée naturelle sur la façade maritime Sud de l’Europe, et comme l’alternative euro-méditerranéenne aux hubs du Nord.

 

Le virage du numérique

Pourquoi une telle évolution ? Parce que ce port, historiquement impacté par de forts mouvements sociaux, a tout d’abord su s’appuyer sur la réforme des ports français de 2008, en faveur de la création de grands ports maritimes, pour mettre en place une stratégie de développement. En impliquant davantage ses salariés, Marseille-Fos redore son blason et réaffirme son efficacité sur les problématiques de manutention portuaires. Alors que le « Smart port »n’est encore qu’une utopie, l’ancien hub lié aux activités pétrochimiques prend le virage du numérique. En prévision du développement du trafic conteneurs, estimé à près de 3 millions en 2025, il se dote de nouveaux outils informatiques, tel qu’un système de gestion numérique permettant d’optimiser la circulation des marchandises et devient ainsi l’un des premiers ports à créer un outil de gestion commun à tous les opérateurs du transport maritime. Autres innovations remarquables, l’arrivée prochaine au sein du port d'un nouveau datacenter et l'installation d'incubateurs permettront une optimisation des ressources et une mutualisation plus efficace des compétences. Marseille-Fos dispose par ailleurs d'un « atout » majeur : son positionnement stratégique au coeur de deux des trois plus grandes routes commerciales maritimes du monde.

 

Un fort potentiel de développement

Le grand port maritime a de plus un fort potentiel de développement. Outre son accès direct à la mer, exempt de toutes marées et sa zone logistique regroupant les principaux acteurs et donneurs d’ordres nationaux et internationaux (transporteurs, logisticiens, grandes enseignes de la distribution Ikéa, Castorama, Carrefour, Danone, etc.), le 2ème port de Méditerranée s'appuie surtout sur une réserve foncière permettant à l’avenir de doubler sa capacité d'accueil. Pour finir, l’Union Maritime et Fluviale du port Marseille-Fos (UMF) vient de lancer un projet de "charte qualité de place portuaire Marseille-Fos". Ce document signé par les associations professionnelles vise à revaloriser le port phocéen et ses entreprises. Elle s’engage pour la qualité, la continuité de service, la sûreté, la sécurité et l’environnement afin de rendre plus visible la fiabilité et l'attractivité du port de Marseille-Fos.

 

Marseille-Fos est l’un des premiers ports européens à avoir pris du recul et à anticiper la révolution portuaire. A l’avenir, un seul objectif : devenir un modèle de développement portuaire. Le pari est pris !

BUZZ LOG
“Un alignement de comportements entre les boutiques physiques et le e-commerce est essentiel”
— Jean-Paul Crenn, fondateur de Vuca Strategy
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine