Accueil / Expertises / Solutions WMS : les entreprises françaises en quête d'innovation

EXPERTISES

Solutions WMS : les entreprises françaises en quête d'innovation

06.10.2016 • 10h00
A_1
Selon une étude menée par l'éditeur d'applications collaboratives Generix Group et l'éditeur de solutions de ciblage pour les campagnes marketing Sparklane, 36% des entreprises françaises utilisent le même WMS depuis plus d’une décennie. L’innovation s’impose ainsi comme le point fort des solutions de gestion d'entrepôt actuelles.

« Sous l’impulsion de la mobilité et de nouveaux acteurs issus du numérique, l’instantanéité s’est imposée comme une nouvelle exigence du consommateur. Pour y répondre, les entreprises repensent leur stratégie logistique troquant le fonctionnement en cascade pour le temps réel. Un nouveau process logistique au cœur duquel se trouve le WMS. Quel est l’état du parc des WMS français ? Les entreprises françaises sont-elles satisfaites de leur solution de gestion d’entrepôts ? Quelles évolutions appellent-elles de leur vœu ? Pour répondre à ces interrogations, Generix Group, éditeur d’applications collaboratives pour les acteurs du commerce, et Sparklane, éditeur de solutions marketing, ont mené l’enquête auprès de 102 entreprises* françaises.

Voici leurs conclusions :

 

I. La vétusté guette les solutions WMS des entreprises françaises

■ Un parc WMS ancien, qui confine à la vétusté ancienne. 

C’est sans doute le qualificatif qui sied le plus aux solutions WMS installées dans les entrepôts français. En effet, 58% des professionnels interrogés ont installé leur outil logistique depuis au moins 5 ans. Pire, 36% d’entre eux utilisent le même outil depuis plus d’une décennie ! A l’inverse, seuls 13% des répondants ont un WMS âgé de moins d’un an.

Si la majorité des répondants (54%) considèrent que leurs solutions sont adaptées à leurs besoins, une forte minorité (42%) constate tout de même l’effet du temps sur leur efficacité. Dans le détail, 15% qualifient leur solution WMS actuelle de vétuste et 27% d’inadaptée à leurs besoins.


■ Un choix subi pour beaucoup d’entreprises
Dans ces conditions, pourquoi les entreprises françaises conservent-elles leur progiciel ?
Pour certaines, il s’agit d’un choix clairement assumé (44% ne voient pas l’intérêt d’en changer). Pour d’autres d’une décision contrainte : 39% des professionnels jugent le changement de solution trop complexe ; 29% n’ont pas les moyens d’en changer ; et 11% n’arrivent pas à faire leur choix parmi l’éventail de solutions disponibles sur le marché.

 

II. L'innovation, point fort des solutions WMS actuelles

■ Les entreprises plébiscitent les solutions WMS actuelles…
Toutefois, qu’elles soient satisfaites ou non de leur solution, les entreprises françaises portent, de façon générale, un regard intéressé sur les logiciels WMS actuels. Tout en leur reprochant leur prix élevé (30%) – un paradoxe, car les prix des WMS ont été tirés vers le bas depuis une dizaine d’années suite à une forte concurrence – ils leur reconnaissent principalement leur aspect novateur. C’est-à-dire : la capacité à intégrer des technologies innovantes pour augmenter la productivité de l’activité en entrepôts (58%) et à adapter la gestion des flux d’entrepôts aux nouvelles exigences du consommateur (54%).

 

■ … Ainsi que les solutions standards
De même, interrogés précisément sur les WMS standards, les acteurs économiques français sont particulièrement sensibles à la possibilité de bénéficier des innovations issues de la communauté des utilisateurs (35%) suivi par la faible maintenance nécessaire par rapport aux solutions adaptables sur-mesure (22%).

 

III. Les entreprises détaillent leurs attentes en matière de WMS

■ WMS : Les entreprises dictent leurs priorités…

Si elles devaient changer de solutions WMS, les sociétés françaises donneraient la priorité à trois critères : la fiabilité (56%), l’évolutivité de la solution (52%) et la capacité à interagir avec d’autres applicatifs (45%). Le prix (30%) et la robustesse (22%) ne figurent pas en tête de leurs attentes.

 

■ … Mais peinent à passer aux actes
Pour autant envisagent-elles de renouveler leur solution WMS ? Pas vraiment. Trois camps se détachent : les réfractaires (42%), les indécis (43%) et les décidés (15%). Parmi ces derniers 9% envisagent un renouvellement dans moins d’une année. »

Note

* Enquête menée auprès de 102 entreprises françaises d’une taille minimum de 150 salariés et d’un chiffre d’affaires d’au moins 20 millions d’euros.

BUZZ LOG
“Les solutions assurance sont très matures dès lors que l’on se place au centre de la supply chain. En revanche, lorsque l’on s’en éloigne et que l’on s’intéresse aux fournisseurs situés juste derrière, nous rentrons dans l’inconnu.”
— Nicolas Rivière, directeur des études chez Siaci Saint Honoré
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine