Accueil / Expertises / L'inadaptation des lecteurs de codes-barres synonyme de souffrance et d'inefficacité

EXPERTISES

L'inadaptation des lecteurs de codes-barres synonyme de souffrance et d'inefficacité

25.10.2016 • 10h30
A_1
Selon l'étude « Scanner et souffrir pour une efficacité zéro », réalisée par l'organisme indépendant d'études de marché Opinion Matters pour Panasonic Business, 60 % du personnel des secteurs de la livraison, du stockage et de la logistique estime que leur appareil mobile de lecture de codes-barres est seulement « assez efficace », voire « totalement inefficace ». Ainsi, 52 % des employés souffrent de TMS. Chaque année, les arrêts maladie coûtent aux employeurs 338 £ (380 €) en moyenne par salarié.

« Les employés des secteurs de la logistique et de la livraison se plaignent de la pression subie au travail et de la mauvaise conception des lecteurs mobiles de codes-barres, deux réalités qui ont un impact négatif sur leur productivité et leur santé. 63 % des participants ont déclaré qu'ils souffraient de douleurs aux poignets ou aux bras et 69 % des personnes concernées avaient été contraintes de prendre des congés maladie (2 jours 3/4 en moyenne) au cours des 12 derniers mois, ce qui représentait un coût de 310 £ par personne à la charge de l'employeur. Les troubles musculo-squelettiques (TMS) affectent 52 % de cette catégorie professionnelle, et 78 % des employés touchés ont été forcés de prendre trois jours d'arrêt en moyenne au cours des 12 derniers mois, ce qui représente un coût de 338 £ par personne à la charge de l'employeur.

L'étude Scanner et souffrir pour une efficacité zéro, réalisée par l'organisme indépendant d'études de marché Opinion Matters pour Panasonic Business, rapporte que 60 % du personnel des secteurs de la livraison, du stockage et de la logistique estime que leur appareil mobile de lecture de codes-barres est seulement « assez efficace », voire « totalement inefficace ».

Considérées comme le principal facteur de stress chez les employés, la lenteur et la complexité du processus de lecture des codes-barres s'expliquent par l'appareil utilisé (32 %), le temps nécessaire au scan des colis (31 %), les articles difficiles à scanner (26 %), les délais de livraison réduits (23 %) et le nombre de colis à scanner chaque jour (22 %). Pour ne rien arranger, celui-ci estime que les exigences relatives à la lecture ont considérablement augmenté : en moyenne, un employé a effectué 197 scans par jour et la hausse du nombre de scans d'une année à l'autre est évaluée à 24 %.


Problèmes d'ergonomie des lecteurs de codes-barres

Les principales plaintes concernant la conception des appareils mettent en cause la mauvaise autonomie (46 %), la visibilité de l'écran (27 %), le manque de sensibilité à la signature (19 %), la difficulté à scanner (14 %) et les échecs du scan (14 %). Parmi les autres freins à la productivité, l'échec de la saisie de la signature électronique a également été cité, les employés constatant un échec de ce type tous les deux jours.

Les trois principales suggestions émises pour améliorer la lecture de codes-barres et la saisie numérique de signatures : un stylet haute précision (49 %), un appareil équipé d'un lecteur de codes-barres incliné (36 %) et une meilleure visibilité de l'écran dans des environnements à forte luminosité (22 %).


Amélioration importante de la santé et de la productivité avec un design modifié

Des employés insatisfaits de leur appareil mobile ont affirmé qu'il pourrait y avoir une hausse considérable de la productivité en suivant leurs recommandations de modifications en terme de conception. En moyenne, les employés ont également indiqué que des boutons d'activation de la lecture des deux côtés de leur appareil pourraient faire augmenter le nombre de scans de 13 %. Un lecteur de codes-barres incliné et un stylet haute précision feraient augmenter leur productivité de lecture de 12 %.

« Les employés britanniques équipés d'un appareil mobile de lecture de codes-barres souffrent indubitablement en utilisant des équipements anciens et mal conçus. Cela affecte non seulement la productivité de l'entreprise, mais aussi la santé des employés », ajoute Jan Kaempfer, directeur général marketing de Panasonic Computer Product Solutions. « Face à un pourcentage d'augmentation à deux chiffres des demandes de livraison le jour même exigées par les clients, ainsi que du nombre de scans réalisés chaque jour, la technologie doit continuer à apporter des innovations pour ne pas nuire davantage à la santé et à la productivité. Un lecteur de codes-barres incliné, une visibilité d'écran optimale, un stylet haute précision et des boutons d'activation des deux côtés de l'appareil sont autant d'atouts pouvant avoir un impact majeur sur la productivité de l'entreprise et la santé des employés. À partir de nos propres tests et du témoignage d'un spécialiste en TMS, nous avons constaté que le lecteur de codes-barres incliné de notre tout dernier appareil Panasonic et l'affichage permanent à l'écran tout au long du processus de lecture suppriment le besoin d'incliner l'appareil et permettent de garder le bras et le poignet dans une position stable et de réduire les risques de TMS ou de douleur au bras. »

L'étude a été menée en avril 2016 auprès de 500 employés britanniques utilisant un dispositif de lecture mobile. »

BUZZ LOG
“L’impression 3D amorce une nouvelle révolution industrielle qui impacte directement les process, la supply chain et les mentalités.”
— Vincent Rey, consultant chef de projet impression 3D chez Scalian
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine