Accueil / Expertises / Étude Ivanti : Et si la gestion d'entrepôt basculait sous Android ?

EXPERTISES

Étude Ivanti : Et si la gestion d'entrepôt basculait sous Android ?

01.03.2017 • 11h45
A_1
Selon Ivanti (ex Landesk, propriétaire de Wavelink), société américaine spécialisée dans la gestion des systèmes IT, les anciens systèmes d'exploitation mobiles arrivant en fin de vie poussent les entreprises de la supply chain à délaisser Windows pour se tourner de plus en plus vers Android.

« Ivanti (Wavelink) publie les résultats d'une enquête, menée avec VDC Research auprès de plus de 100 professionnels de la gestion d'entrepôt, qui indique que les décideurs ayant acheté des solutions mobiles cherchent à faire évoluer leurs systèmes d'exploitation mobile utilisés dans leurs entrepôts.

De plus en plus de décideurs envisagent ou ont déjà planifié d'abandonner les terminaux traditionnels Windows pour migrer vers d'autres systèmes d'exploitation. Avec sa gamme étendue de terminaux durcis, Android semble recueillir toute l'attention. Une part de plus en plus importante de sociétés spécialisées dans la logistique envisagent une solution mobile alternative, ce qui indique le besoin d'une plate-forme mobile complète qui comprenne les évolutions Telnet et soit compatible avec les applications Android dont l'offre ne cesse de se développer.

"Les responsables d'entrepôts sont de plus en plus contraints par la nécessité d'augmenter la productivité tout en réduisant les coûts, et beaucoup de sociétés cherchent à répondre à cette problématique en repensant leurs déploiements de solutions mobiles au sein de la supply chain, a déclaré Steve Bemis, vice-président de la productivité mobile chez Ivanti. Et, avec la disparition des systèmes d'exploitation mobiles actuels, minimiser les perturbations liées à la migration devient essentiel".

L'étude d'Ivanti a révélé que, même si la visibilité précise sur les commandes et l'optimisation de la main-d'œuvre restent les priorités pour l'amélioration de la gestion de l'entrepôt, elles sont liées à un besoin d'expéditions plus rapides. En effet, la principale raison qui motive les investissements en solutions mobiles est la demande client pour des délais de livraison de plus en plus courts (55,7%), suivie par le manque d'efficacité des systèmes actuels dans le suivi des commandes (42,1%) et le coût élevé de la main-d'œuvre (37,5%). Ces indicateurs de productivités poussent les entreprises à s'équiper des dernières technologies mobiles.

Les principales autres conclusions de l'étude d'Ivanti sont les suivantes :

■ La fin de vie annoncée des systèmes d'exploitation mobiles existants : Le principal facteur qui a motivé la décision de faire évoluer les équipements mobiles était la fin de vie proche des systèmes mobiles OS (34,8%), tandis que 24,7% souhaitaient disposer d'une interface plus visuelle.
■ Abandonner les terminaux Windows. Près de 40% des répondants ont indiqué envisager de migrer vers un OS alternatif à Windows. En 2016, 36.9% des terminaux durcis livrés étaient Android, soit une hausse de 24% par rapport à 2015, et les perspectives attendues restent en croissance.
■ La sécurité est une préoccupation majeure. Une importante majorité des répondants ont placé la sécurité comme principal critère de sélection d'un système d'exploitation mobile (55,1%). Ils cherchent également une plate-forme qui soit personnalisable (34,8%) et présente une interface utilisateur moderne (30,3%). »

L'étude complète (en anglais) est téléchargeable sur demande sur le site de Wavelink.

Méthodologie

« L'enquête a été menée par VDC Research pour Ivanti auprès de 107 dirigeants d'entrepôts en Amérique du Nord et en Europe. »

BUZZ LOG
“La livraison hors domicile est devenue pour la très grande majorité de nos clients le mode principal, ce qui n’était pas du tout le cas il y a cinq ans.”
— Jean-Sébastien Leridon, directeur général de Relais Colis
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine