Accueil / Reportages / eCommerce / Dans l'entrepôt de Bonbonweb, le stock prend de la hauteur

eCommerce

Dans l'entrepôt de Bonbonweb, le stock prend de la hauteur

13.07.2017 • 09h15
|
par Emilien VILLEROY
Rimg0
© Emilien Villeroy
RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg3 RTimg3
Fondée en 1996, la société Bonbonweb a été la première à se spécialiser dans la vente de sucreries et de gâteaux sur internet dès 1999. Ayant bénéficié d'une croissance constante depuis sa création, l'entreprise familiale prospère aujourd'hui avec quinze employés permanents et près de 200 colis préparés par jour. Et à l'origine de ce beau fixe, une supply chain simplifiée grâce à un stockage automatisé signé Electroclass.

Ce n'est qu'un petit entrepôt de 1 500 m², situé dans une zone d'activités en plein cœur de l'Essonne, à Avrainville (91). Et pourtant se cache à l'intérieur de quoi faire rêver les gourmands et affoler les dentistes : des palettes entières de bonbons, sucettes, gâteaux et autres petits plaisirs sucrés. Ce lieu, c'est l'entrepôt de Bonbonweb, spécialiste de la vente en ligne de confiseries. Présente sur Internet depuis 1999, l'entreprise propose à ses clients une large gamme de bonbons et gâteaux (550 sur vendus en ligne) venus de 40 fournisseurs dont quelques grands noms : St Michel, Chupa Chups, La Trinitaine ou Haribo. La clientèle du site est constituée principalement de particuliers (avec des achats moyens de 50-60 €) mais également de professionnels qui y commandent des gâteaux en grande quantité pour leurs équipes.

 

Après avoir été à l’étroit pendant des années (malgré des agrandissements ayant porté leur surface de 250 à 700 m²), Bonbonweb fait construire son propre entrepôt à Avrainville en 2010. Là-bas, l'entreprise repense entièrement l’organisation de sa logistique sur ses 1 500 m² tout neufs : une zone de réception avec trois allées de stockage de plus de sept mètres, une partie picking et conditionnement (80 % du conditionnement est réalisé sur site) et une zone dédiée à la préparation de commandes. En tout, une supply chain qui emploie six personnes à temps plein, avec des renforts lors des pics d’activité (Noël ou Pâques).

 

Un stock automatisé et vertical

La grande nouveauté de ce nouveau lieu, c’est l’installation d’une tour de stockage Jumper de la société Electroclass. Haute de sept mètres, en double accès avant-arrière et composée de 27 plateaux, cet équipement a été la pièce maitresse du déménagement de l'e-commerçant. « Nous avons découvert la tour de stockage Jumper grâce à un prestataire web qui avait déjà vu son installation au sein d’une entreprise de modélisme. Nous avons de suite été conquis. Tout est allé très vite, sans appel d’offres. Le contrat avec Electroclass a été signé en juin 2010 et l’installation était effective quelques semaines plus tard », raconte Christophe Coltey, co-fondateur de Bonbonweb. Le directeur général d’Electroclass, Dominique Zorzetto, se souvient lui aussi de ce partenariat : « Bonbonweb ont été les premiers à s’équiper de la version 300 kg de nos tours Jumper. Leur demande était spécifique : ils voulaient que la tour puisse être utilisée en avant comme en arrière, en double consultation. Il fallait donc agir vite pour que tout soit prêt lors de leur reprise d’activité à la fin Août. Toute l’installation a été faite en deux semaines. »

 

Le fonctionnement de la tour est simple : d’un côté, des collaborateurs remplissent les stocks. Ceux-ci sont répartis sur 27 plateaux automatisés, rigides avec fond en taule, soit dans des cartons normés soit dans des cartons fournisseurs. De l’autre côté de la tour, un ou plusieurs préparateurs de commandes peuvent travailler indépendamment des entrées. Les commandes des clients sont prises en compte par l’ERP Cegid de l’entreprise puis passent par le WMS G-Stock (récemment déployé pour l’armée de terre), développé par Electroclass, qui assure la gestion et le pilotage des tours. « Notre atout, c’est de pouvoir proposer une solution complète avec le matériel et le logiciel », affirme Dominique Zorzetto. Ce système d’automatisation permet une préparation de commandes en simultanée (jusqu’à 35 au maximum). Le plateau contenant les produits recherchés est descendu jusqu’au préparateur via un système de crémaillère, avec un affichage LED qui indique la zone précise de picking. Tous les produits demandés sont alors scannés avant d’être mis en colis les uns après les autres. Une méthode qui évite tout déplacement pour le collaborateur et rend les erreurs de préparation quasi impossibles. Seuls quelques produits à trop forte demande ou trop volumineux ne passent pas par le Jumper. Une fois la préparation des commandes effectuée, les colis sont envoyés en expédition et le bon de commande est scanné sur le logiciel du transporteur. C’est GLS qui assure la quasi-totalité de livraisons de Bonbonweb.

 

Avec sa taille imposante et son système d’automatisation poussé, le Jumper d’Electroclass a permis à Bonbonweb d’améliorer son rendement par trois, d'augmenter sa satisfaction client et de simplifier sa logistique en offrant une véritable traçabilité des flux, avec un contrôle et un suivi des stocks dans tous les espaces. Mais sa structure verticale a également permis à l’entreprise de gagner beaucoup de place. Peut-être même un peu trop : « Si nous avions connu la tour avant, sans doute aurions-nous construit moins grand ! », admet Christophe Coltey avec un sourire.

 

Avec un chiffre d'affaires de trois millions d'euros, Bonbonweb prospère désormais tout en ayant en tête de futurs aménagements pour accroitre son activité : la mise en place d’un système de convoyage automatique après la préparation de commandes (encore manuel actuellement), le déploiement d'un système de put-to-light avec Electroclass ou encore la possibilité d’installer une mezzanine dans son entrepôt en cas de hausse de l’activité. Après deux décennies d'existence, Bonbonweb reste gourmand.

 

L'entrepôt Bonbonweb en chiffres

■ 1 500 m² de surface ;

■ 1 000 produits sur site dont 550 vendus sur le site ; 

■ Effectif de 15 salariés permanants dont 6 dans l'entrepôt ;

■ 150/200 colis par jour en moyenne et jusqu'à 600 dans les pics d'activité ;

■ Une tour Jumper d'Electroclass de 7 m de haut permettant de préparer jusqu'à 35 commandes à la fois.

Bonbonweb
Agrandir le plan
BUZZ LOG
“Les objets industriels connectés, la maintenance prédictive et l’impression 3D sont les trois grandes innovations qui transforment le service après-vente et la gestion des pièces de rechange.”
— Tony Abouzolof, co-fondateur de Syncron
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine