Accueil / Reportages / Mobilités / Hub UPS de Cologne-Bonn : un tracking sans tracas

Mobilités

Hub UPS de Cologne-Bonn : un tracking sans tracas

09.11.2015 • 19h10
|
par Matthew PERGET
Rimg0 RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg3 RTimg3
Rimg4 RTimg4
Rimg5 RTimg5
Chaque jour, des millions de colis transitent au sein du plus important hub aérien européen d’UPS, situé en plein cœur de l’aéroport de Cologne-Bonn, en Allemagne. Pour répondre aux exigences de traçabilité des colis de la part de ses clients, mais aussi aux contraintes de sécurité propres au fret aérien, le groupe international de transport et de logistique allie vigilance et réactivité et fait décoller son budget recherche & développement.

190 000 colis traités chaque heure. 53 triés chaque seconde. Les capacités d’accueil et les performances du hub d’UPS ont de quoi donner le tournis. Avec une superficie exploitée de 105 000 mètres carrés, il est le deuxième plus grand centre de tri du groupe derrière celui de l’aéroport de Louisville, dans le Kentucky, et l’un des plus vastes dans le monde. A ce gigantisme des structures se couple un réseau tentaculaire. Le long de son trajet, un colis transitant par ce centre va parcourir une quarantaine de kilomètres dans un dédale de convoyeurs aussi complexe que le labyrinthe crétois du Minotaure.

 

Pour assurer le suivi constant des marchandises, UPS les scanne dès leur prise en charge, comme l’explique Laurent Naidon, directeur marketing d’UPS Europe de l’Ouest : « Chaque colis a un numéro identifiant, ce que nous appelons un numéro de tracking. Il est déterminé soit par UPS, soit par le client qui utilise son propre numéro de référence. A partir du moment où il est scanné, nous allons pouvoir identifier où se trouve le colis sur les 40 kilomètres de chaîne et nous allons le suivre tout au long de son parcours. » Un circuit étonnamment rapide, puisqu’il faut « 15 minutes [au colis] pour faire les 40 kilomètres », indique-t-il, et ce, malgré toutes les procédures règlementaires ralentissant son acheminement.


X-ray et Rex, un duo de choc

Avant de procéder à leur embarquement, les marchandises subissent de nombreux contrôles, automatiques, humains et parfois canins. Chaque colis est passé aux rayons X et les services douaniers de Cologne-Bonn, travaillant en étroite collaboration avec les équipes d’UPS, effectuent des contrôles supplémentaires. Des agents et des maîtres-chiens circulent ainsi dans une zone à accès restreint, écartant les colis suspects ou marqués de coups de pattes pour les analyser plus en détails.

 

En outre, des agences et institutions gouvernementales, telles la FAA (Federal Aviation Administration) aux Etats-Unis, la DGAC (Direction générale de l'Aviation civile) en France ou l’AESA (Agence européenne de la sécurité aérienne), basée par ailleurs à Cologne, procèdent régulièrement à des audits sur les hubs aériens d’UPS pour vérifier la conformité des installations et le bon respect des règles de sécurité. Le groupe réalise aussi des audits en interne. « Nous avons des auditeurs corporate qui débarquent dans nos opérations et qui vont tout contrôler. Quand ils arrivent, ils ont carte blanche », déclare Laurent Naidon, précisant que les cahiers des charges sont extrêmement pointus et que la maison-mère d’Atlanta ne plaisante pas avec les anomalies.


Adieu, avis de passage

Au centre de la plateforme logistique, des techniciens et des analystes surveillent en temps réel l’ensemble du réseau. « Si nous souhaitons bloquer un colis à un moment donné, la salle de contrôle peut l’arrêter et le rerouter vers une autre plateforme, une autre direction », détaille Laurent Naidon. Car le destinataire est désormais en mesure de changer le lieu de sa livraison à la dernière minute. Avec l’application UPS My Choice, présente initialement aux Etats-Unis puis étendue depuis 2015 à 15 pays supplémentaires, un consommateur peut signaler à UPS qu’il souhaite rediriger son colis vers une autre adresse. Il peut également changer d’horaires de livraison et même la reporter. Une démarche gagnante pour tout le monde : le client est sûr de bien recevoir son colis en fonction de ses disponibilités et l’entreprise optimise ses coûts de transport.

 

Pour supporter cette flexibilité d’expédition, UPS investit massivement dans des solutions d’automatisation de tri et de suivi des colis. « UPS dépense 1 milliard de dollars tous les ans pour développer, maintenir et faire avancer sa technologie », explique Laurent Naidon. « Nous essayons d’aller au-delà de ce que l’on nous demande pour pouvoir couvrir le maximum de demandes et anticiper les évolutions », affirme-t-il. Une quête continue d’accroissement de la flexibilité, dans un contexte de multiplication des canaux de distribution et de densification de la demande de colis, qui parvient à s’allier avec des exigences toujours plus strictes de traçabilité et de sécurité.

Le hub UPS de Cologne-Bonn

190 000 colis traîtés par heure, 53 chaque seconde

37 vols quotidiens avec 17 avions UPS et 20 charters affrétés

105 000 m² de surface totale, dont 57 000 m² de bâtiments

Plus de 2500 employés

Horaires de travail : de 23h00 à 02h30





Aéroport de Cologne-Bonn
Agrandir le plan
BUZZ LOG
“Il n’y a pratiquement plus de projets qui ne sortent sans une belle architecture, avec des couleurs et des matériaux différents.”
— Philippe Gallois, Pdg de SAGL
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine