Accueil / Expertises / Comment économiser 60 % de CO2 supplémentaire dans la chaîne d'approvisionnement du frais ?

EXPERTISES

Comment économiser 60 % de CO2 supplémentaire dans la chaîne d'approvisionnement du frais ?

30.07.2018 • 09h15
A_1
Les emballages réutilisables pour fruits et légumes génèrent 60 % d'émissions de CO2 de moins que les emballages en carton. C'est la conclusion d'une vaste étude européenne commandée par l'organisation allemande Stiftung Initiative Mehrweg (SIM).

L'institut de recherche indépendant allemand Fraunhofer a mené la recherche en avril 2018. L'étude peut aider les acteurs de la chaîne d'approvisionnement des produits frais à faire des choix judicieux s'ils veulent réduire davantage leur empreinte carbone. Pour Euro Pool System, leader sur le marché des emballages réutilisables dans la chaîne d'approvisionnement fraîche, cela confirme que les emballages réutilisables peuvent contribuer positivement à la réduction des émissions de CO2.

 

14,5 tonnes contre 37,7 tonnes

Dans l'étude, les scientifiques ont comparé les émissions de CO2 des emballages carton uniques (CB = boîtes en carton) avec des contenants en plastique réutilisables (RPC = contenants en plastique réutilisables). Ils ont supposé le transport de 1 000 tonnes de fruits et légumes. Lors de l'utilisation d'emballages réutilisables, les émissions s'élevaient à 14,5 tonnes. En utilisant des emballages en carton, les émissions de CO2 ont atteint 37,7 tonnes (voir figure). Les émissions provenant de l'utilisation d'emballages réutilisables sont beaucoup plus faibles par rotation.

 

Distances de transport réelles

Dans la comparaison entre les deux sortes d'emballage, les scientifiques ont inclus la production du matériau, son cycle de vie et son élimination. Ils ont basé cela sur les distances de transport réelles en Allemagne, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas et en France. La recherche a été réalisée conformément aux exigences de la norme ISO 14040/44. Ces normes internationales se concentrent principalement sur le processus de réalisation d'une ACV (Analyse du Cycle de Vie). Cela signifie, entre autres, qu'un comité d'experts indépendants a évalué l'étude (examen du panel).

 

Pour plus d'informations, voir le court résumé de l'enquête sur le site d'Euro Pool System.

BUZZ LOG
“La “financiarisation” de la supply chain suppose que les supply chain managers aient une culture financière, mais également que les financiers puissent échanger avec eux et s’intéresser aux conséquences financières de la supply chain”
— Laurent Livolsi, maître de conférences en sciences de gestion
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine