Accueil / Tribunes / Le vocal plus que jamais au cœur de la performance logistique

EXPERTISES

Le vocal plus que jamais au cœur de la performance logistique

03.04.2019 • 09h00
A_1

Symphony

Une tribune signée Didier Jumeau, VP and Global Leader WMS and Voice de Symphony RetailAI

Le commerce tel que nous l'avons connu ne cesse de se réinventer. Face à des commerçants et des distributeurs de plus en plus agiles, réactifs et innovants, le métier avait besoin d'outils à la hauteur des enjeux. La logistique est un des piliers essentiels du nouveau commerce de demain. Aujourd'hui, il faut pouvoir renseigner en temps réel la disponibilité d'un produit et être capable de l'acheminer dans les plus brefs délais, les bonnes quantités avec les bons conditionnements aux bons destinataires.

 

Avec des milliers de préparations de commandes par jour et des millions de palettes préparées et expédiées chaque année, l’entrepôt est au cœur de cette machine de guerre qui doit assurer la réussite des distributeurs et commerçants qu'il livre chaque jour.


Simple mais pas simpliste

Pour permettre aux opérateurs en entrepôts d'assurer avec qualité la préparation de l'ensemble de leurs commandes, le voice picking s'est au fil des années imposées comme la réponse la plus pertinente. Si aujourd'hui les particuliers découvrent chez eux ou dans leur véhicule le bénéfice des commandes vocales et comment elles peuvent leur faire gagner du temps et leur permettre d'obtenir des réponses précises et rapides, cela fait maintenant plusieurs années que les préparations de commandes en entrepôts bénéficient de cette technologie.

 

Le voice picking est facile à implémenter car il peut, pour les meilleurs systèmes, s'adapter à n'importe quel WMS sans nécessiter de longue personnalisation. Le responsable d'entrepôt qui souhaite installer un système de préparation de commandes vocal n'aura pas besoin d'investir lourdement en matériel. En effet, les toutes dernières versions disponibles sur le marché ont été développées sous Android, ce sont donc des terminaux de type smartphone fonctionnant sous ce système d’exploitation gratuit, munis d'un casque avec des écouteurs qui suffisent en quelques secondes à équiper votre opérateur. L'application téléchargée sur le téléphone ou le smart device fait, quant à elle, le lien avec le WMS qui gère les opérations de l'entrepôt.

 

Non seulement vous vous interfacez donc rapidement avec votre outil existant, mais en plus vous êtes dorénavant capable de déployer votre voice picking très rapidement car les solutions vocales offrent, pour la plupart, des systèmes de reconnaissance de voix qui ne nécessitent plus d'apprentissage comme c'était le cas auparavant. Il fallait habituer l'outil à sa voix, à sa diction, c'était une tâche longue et rébarbative souvent génératrice d'erreurs et de perte de temps. Dorénavant, avec la reconnaissance native, plus besoin de formation, le système reconnait directement la voix et les mots de l'opérateur, ce qui est un véritable avantage lors, par exemple, des pics d'activité durant lesquels il est nécessaire d'employer ponctuellement un certain nombre de salariés intérimaires.

 

Une efficacité sans appel et sans équivalent

Partout où elle est déployée, cette solution de préparation de commande à l’aide de la voix est plébiscitée par les opérateurs car elle apporte souplesse et confort d'utilisation, elle libère les mains – habituellement occupées à gérer les fiches de commandes et les outils de scanning – et elle permet de réduire considérablement les erreurs. Pour éviter ces erreurs, le système opère plusieurs niveaux de vérification dont l'un consiste à demander systématiquement à l'opérateur de lire les codes détrompeurs des zones où il a été envoyé afin de pouvoir confirmer qu'il est bien au bon endroit. S'il est acquis maintenant qu'un entrepôt utilisant des solutions vocales augmente sa productivité de près de 30 %, il faut s'attendre également à un bond au niveau qualitatif avec une réduction de près de 80 % des erreurs de picking.

 

Un saut que n'ont pas hésité à franchir des sociétés comme Système U ou Degrenne Distribution, confrontées à des problèmes de volumes sur les produits frais et qui ne souhaitait pas investir lourdement dans une solution de mécanisation. Juste après avoir implémenté un système vocal de préparation multi-commandes, la société a pu observer des gains de plus de trois minutes par chemin de préparation soit un gain de près de 1h30 par jour et par préparateur. Un gain important pour un investissement raisonnable pour lequel le distributeur alimentaire a souhaité rapidement déployer cette technologie à davantage de catégories de produits dans ses entrepôts.

 

Un outil versatile donc omnicanal

L'avantage de l’utilisation de la voix dans la préparation de commande est double car, en plus d'offrir en entrepôt des bénéfices tangibles rapidement, il permet également de remplir d'autres fonctions et pas uniquement dans cet environnement. En effet, en plus d'optimiser les préparations de commandes, la technologie vocale permet également d'optimiser les inventaires en les pratiquant tournants ou annuels. Les informations glanées au cours des chemins de préparation, mais aussi des positionnements et des comptages à la demande de l'outil par l'opérateur permettent d'exécuter en continu des inventaires. Cette possibilité unique et agréée par les commissaires aux comptes permet à l'entrepôt de réaliser un inventaire dans les règles sans jamais s'arrêter et ainsi s'exposer à des pertes financières dues à l'interruption de son activité.

 

Aujourd'hui, le commerce est devenu omnicanal et les distributeurs s'adaptent rapidement aux besoins des consommateurs en offrant de nouveaux services pour coller à leur mode de consommation et à leurs envies. Le magasin est devenu le nouveau centre névralgique pour les distributeurs, en devenant un point de vente et un entrepôt déporté qui sert à la fois les commandes retirées en magasin ou en drive. Là encore, le vocal accompagne les distributeurs en trouvant sa place en magasin et en permettant, comme en entrepôt, des gains de productivité et de qualité en réduisant les taux d'erreurs lors des préparations de commandes et des inventaires.


La technologie vocale, première solution de type portable à avoir été déployée dans la distribution, a su évoluer avec le temps et bénéficier des nouveaux développements, notamment en améliorant la qualité de la reconnaissance pour s'affranchir des phases d'apprentissage. Mais elle a également su s'adapter aux besoins des grands distributeurs avec la même réactivité face aux enjeux du commerce omnicanal d'aujourd'hui. Face à des solutions plus lourdes comme la mécanisation ou l’automatisation des entrepôts ou l’utilisation de drones limités à la notion d’inventaires, le vocal est resté, au fil des années, la solution la plus pertinente et la plus accessible pour les professionnels de la logistique et de la distribution. Le portable et ses technologies embarquées sera de plus en plus courant demain entre les mains des employés des commerces pour la gestion quotidienne de leur point de vente en utilisant différentes applications au grès de leurs besoins, gestion des réassorts, inventaire, préparation de commande, volume des ventes.

BUZZ LOG
“La logistique urbaine est trop souvent le trou noir des politiques de mobilité urbaine”
— Jean-Baptiste Gernet, adjoint au maire de Strasbourg et conseiller eurométropolitain délégué
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine