Accueil / Tribunes / Étude Descartes : la gestion de flotte est une arme concurrentielle

EXPERTISES

Étude Descartes : la gestion de flotte est une arme concurrentielle

23.09.2019 • 11h48
A_1

welcomia - freepik.com

Pour la deuxième année consécutive, l'éditeur de solutions logicielles pour la supply chain Descartes Systems Group a mené l'enquête sur la gestion de flotte de véhicules. Si les tendances restent les mêmes, elles sont encore plus marquées cette année, qu'il s'agisse des futurs défis à relever ou des inquiétudes.

Plus la performance financière d'une entreprise est importante, plus elle considère la gestion de sa flotte comme une arme concurrentielle. L'enquête menée auprès de 106 expéditeurs et prestataires de services logistiques (3PL), par l'éditeur Descartes pour la deuxième année consécutive, démontre cette tendance constante avec néanmoins une corrélation encore plus forte cette année entre cette perception du transport et le haut du podium en termes de croissance. En effet, les répondants qui perçoivent la flotte comme un différenciant majeur vis-à-vis de la concurrence ont 2,5 fois plus de chances d'avoir une croissance « supérieure à la moyenne ou de se trouver en haut du classement ». 93 % de ceux qui perçoivent leur flotte comme un atout stratégique important font état d'une performance financière « supérieure à la moyenne ou en haut du classement ».

 

Le panel sur lequel repose l'étude de Descartes est composé d'un large éventail de secteurs d'activité dont plus de la moitié des répondants travaille dans l'industrie et la distribution. Une grande majorité des sondés opère en Amérique du Nord et plus de 25 % des sociétés interrogées gèrent une flotte de plus de 500 véhicules, contre 15 % en 2018. D'autre part, plus de 64 % gèrent une flotte en propre, soit une progression de 16 % par rapport à l'an dernier.

 

Selon cette deuxième étude, les inquiétudes de l'an passé demeurent. Sans surprise, la pénurie de chauffeurs est une nouvelle fois désignée comme le facteur le plus susceptible d'affecter la gestion de flotte dans un proche avenir. Elle est classée en tête de liste par plus de 64 % des participants au sondage, suivie par l'exigence accrue des clients (33 %). Les « dépenses de carburant » (33 % également) se hissent en troisième place en 2019, à la place du « e-commerce/livraison à domicile » en 2018, qui est cité cette année à 14 % seulement.

 

Par ailleurs, parmi les défis opérationnels qui se posent, on trouve, comme en 2018, la réduction des coûts. Pour 78 % d'entre eux, elle représente le principal défi, soit une augmentation de 11 % par rapport à l'enquête de l'année dernière. Si les trois premières réponses restent les mêmes que l'année passée (réduction des coûts, gestion des performances des chauffeurs et augmentation de la ponctualité), la réduction des délais de livraison (42 %) est passée au quatrième rang remplaçant ainsi « l'élimination de la documentation papier », un autre indicateur de la pression ressente par les opérateurs concernant l'amélioration des performances et de la productivité.

 
Face aux défis, les expéditeurs et 3PL continuent de vouloir investir dans des solutions technologiques et changer de stratégie de gestion de flotte. Néanmoins, il est très surprenant de constater que malgré le nombre d'applications mobiles utilisées sur le marché pour améliorer l'expérience client, seuls 31 % des sondés déclarent avoir une solution technologique mobile en place. Enfin, cette nouvelle enquête de Descartes montre clairement que les entreprises ont encore du chemin à parcourir pour améliorer le partage des informations sur leur flotte au sein de leur organisation, et auprès de leurs clients, afin de maximiser sa valeur stratégique.

 

Retrouvez l'ensemble de l'éude ici

BUZZ LOG
“Nous observons une explosion du e-commerce et des besoins croissants sur la livraison de petits colis. Il est donc nécessaire de réguler cette tendance, consommatrice d’espace et de temps sur l’espace public”
— Alexandre Breuil, responsable du service déplacement pour la Métropole de Lyon
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine