Accueil / Tribunes / La robotique mobile, le meilleur allié des pics d’activité logistiques de l’e-commerce

EXPERTISES

La robotique mobile, le meilleur allié des pics d’activité logistiques de l’e-commerce

13.02.2020 • 09h50
A_1

Scallog

Une tribune signée par Pierre Yves Minarro, COO de Scallog.

Les soldes d’hiver sont terminées, la Saint Valentin arrive ; les grands rendez-vous de consommation se succèdent au fil des saisons, en particulier dans l’e-commerce qui vient de franchir le « cap historique » des 100 milliards d’euros en 2019. En première ligne, la logistique, et plus particulièrement les entrepôts, qui doivent absorber ces pics d’activité de plus en plus nombreux sur des périodes de plus en plus courtes. Ce qui se traduit par des flux logistiques qui peuvent augmenter de 50 % à 100 % sur quelques semaines voire quelques jours comme le « Black Friday ». Si la bonne gestion de ces pics passe nécessairement par l’anticipation et la préparation des ressources ; la robotisation des préparations de commandes en est un levier clé pour en garantir la qualité de service – fiabilité, livraison rapide et gestion des retours – exigée par les consommateurs !


Des volumes et des traitements décuplés à l’image des exigences des consommateurs

Face à des volumes multipliés par 10 sur des périodes de plus en plus courtes, les logisticiens de l’e-commerce doivent anticiper la gestion de stock et mobiliser les ressources humaines opérationnelles nécessaires, de 30 % à 50 % d’opérateurs supplémentaires, et cela bien avant les pics d’activité. À la réponse organisationnelle et humaine, ils doivent y ajouter l’automatisation des préparations de commandes de plus en plus hétérogènes pour accélérer les cadences, réduire les délais de livraison et offrir plus de services aux clients. Preuve en est, le panier moyen des internautes français passe sous la barre des 60 euros et les livraisons en 24h/48h deviennent la norme en 2019. À cela s’ajoute la problématique de la gestion des retours (taux évalué à 24 % par la Fevad), facteur clé de succès avant achat, qui concerne l’ensemble des e-commerçants soucieux d’en optimiser le coût et les process logistiques. Et ce n’est qu’un début, les soldes deviennent un non évènement et le Black Friday devient un temps fort commercial – une augmentation de plus de 274 % entre le 22 et le 29 novembre derniers selon le Webloyalty Panel, à laquelle la logistique e-commerce doit s’adapter.


Un levier d’action et un véritable allié : la robotique mobile

À l’automatisation traditionnelle, figée et couteuse, les logisticiens doivent, à nos yeux, s’appuyer sur la robotisation « goods to man » avec un ROI rapide, à l’image de la gamme Scallog, pour répondre au défi d’absorber les pics d’activité, en toute efficacité et aux meilleurs coûts. Les robots mobiles logistiques représentent un pré-requis pour avoir une logistique agile afin de mieux servir les clients, en période de pic. Ils apportent les commandes aux stations où les opérateurs préparent leurs commandes tout en étant guidés via le spot to light. Plus question de chercher un ou deux articles parmi de nombreuses références, de multiplier les déplacements et les manipulations inutiles, la robotisation garantit un gain de temps et de productivité dans la préparation des commandes, selon les enjeux de productivité, rentabilité et de vitesse d’exécution demandés par l’e-commerce. Sans équivalent dans l’automatisation, les robots mobiles s’adaptent facilement aux volumes à traiter via l’ajout de nouvelles stations de préparation. Ils apportent également de la rigueur dans les préparations et garantissent des opérateurs opérationnels en moins de deux jours, tout en améliorant leurs conditions de travail. Il en va de même pour la gestion des retours, les opérateurs ne perdent plus de temps à retrouver le « bon emplacement », les robots mobiles s’en chargent.


Bientôt l’essor du Robot as a Service ?

Le Robot as a Service – RaaS - est déjà une réalité dans le secteur de la logistique e-commerce. Des robots mobiles, couplés à de l’intelligence logicielle, peuvent être loués sur une période donnée, ce qui garantit une grande flexibilité dans l’exploitation des flux logistiques, sans investir et donc immobiliser de l’argent. Cette notion de RaaS devrait se démocratiser dans les prochaines années pour absorber les pics d’activité logistiques : plus de 40 robots Scallog ont été loués à cet usage en 2019.

En 2020, la Fevad prévoit que l’e-commerce en France devrait réaliser un chiffre d’affaires de 115 milliards d’euros et 2 milliards de transactions. Saint Valentin, Black Friday, Noël, Soldes et événements thématiques comme le Vendredi 13 : lors de ces temps forts de l’e-commerce, les ventes en ligne devraient encore augmenter, ce qui va se traduire indéniablement par des pics d’activité logistiques. Aujourd’hui, la robotique mobile représente le meilleur allié de l’e-commerce pour une logistique flexible et des préparations de commandes accélérées.

BUZZ LOG
“Avant de se poser la question de la technologie à mettre en oeuvre sur une plateforme logistique, il importe de comprendre le besoin du client et de se poser la question de l’objectif à atteindre.”
— Virgile Bourdelin, directeur des ventes de Zebra Technologies
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine