Accueil / Tribunes / Les robots mobiles autonomes : un soutien précieux pour le monde médical

EXPERTISES

Les robots mobiles autonomes : un soutien précieux pour le monde médical

09.04.2020 • 10h40
A_1

Universal Robots | Hôpital universitaire de Zealand

Une tribune signée par Olivier Pommares, responsable des ventes France de Mobile Industrial Robots (MiR).

Au sein des laboratoires, des industries pharmaceutiques et des hôpitaux, le transport des médicaments et des échantillons d'analyse est une opération extrêmement délicate. Les hôpitaux sont des environnements complexes. Toutes les opérations, des entrepôts aux pharmacies, en passant par les laboratoires d'analyse jusqu’aux salles d'opération doivent être effectuées avec un maximum d’efficacité. La manipulation de tous les outils de soin, des médicaments aux draps en passant par les déchets, est généralement effectuée par les infirmièr.e.s, les aides-soignant.e.s et les autres travailleurs de nos systèmes de santé. Mais ce genre d’opération demande du temps au détriment d'autres activités plus importantes. Dans un environnement qui voit la présence de nombreuses personnes, souvent fragiles et affectées par des maladies infectieuses, les robots mobiles autonomes (AMR) représentent la solution la plus rapide et la plus sûre pour les livraisons et les transports répétitifs d’objets.

 

Certains d’entre eux ont déjà été utilisés avec succès dans les hôpitaux dans le cadre du transport des médicaments. Leur facilité d’installation et leur autonomie leur permettent de parcourir, sans aide extérieure nécessaire (même pour les ascenseurs et monte-charges), le trajet qui leur est requis. Les applications potentielles des AMR dans le milieu hospitalier sont innombrables : récupération et livraison des déchets des services au point de collecte, prise des échantillons de sang puis livraison de ces derniers au laboratoire d'analyse, livraison du courrier, aide aux infirmières pour l'administration des thérapies, assistance aux opérateurs pour la distribution des repas, etc. Même dans les salles d'opération, les AMR peuvent accomplir des tâches précieuses, comme garantir l'approvisionnement continu en instruments chirurgicaux stériles et rapporter à l'autoclave ceux qui doivent être stérilisés.

 

Une intégration facile et sécurisée

L'avantage d'utiliser des robots mobiles vient de leurs nombreux dispositifs de sécurité. Ces derniers garantissent une mobilité complète même dans les environnements les plus fréquentés. Scanners laser, caméras 3D et capteurs de proximité, permettent d'éviter les obstacles, que ce soit en s'arrêtant ou en calculant un itinéraire alternatif. Il est aussi possible de programmer de nombreuses fonctions secondaires et des modules additionnels (étagères, armoires automatiques, crochets pour chariots, etc.) ou l’activation à distance des ascenseurs. Les meilleurs AMR ont accès à toute une panoplie d’options qui leurs permettent de s'adapter à tous les environnements. Il est aussi possible de programmer les robots mobiles de sorte qu’ils avertissent (poliment, bien sûr) les patients et le personnel de leur approche. En outre, des écrans montés à l'avant peuvent servir à indiquer la destination du robot aux membres du personnel.


Éviter les erreurs, un avantage des AMR

Grâce à leurs caractéristiques de sécurité et leur extrême flexibilité, des robots autonomes ont été introduits dans plusieurs établissements hospitaliers dans le but de soulager le personnel des tâches répétitives. L'utilisation des AMR a donné des résultats satisfaisants. Un exemple d’utilisation des AMR : l'administration des médicaments, qui peut être effectuée sans avoir à se soucier de trouver les médicaments. L'armoire automatisée de l’AMR qui les contient fonctionne par code, réduisant à zéro la possibilité de confusion et l'administration d’un mauvais médicament.

 

Un AMR peut livrer de manière automatique les échantillons à un laboratoire. Une fois les échantillons prélevés sur le patient, le système utilise des codes pour éviter toute possibilité d'erreur ou d’échange d’échantillon, en plaçant les récipients dans les compartiments correspondants. Éviter les confusions de médicaments/d’échantillons/de produits est un aspect fondamental du milieu de la santé. Un autre exemple est l'utilisation de robots lors du changement des draps. Au lieu d’utiliser de précieuses infirmières pour transporter ces derniers à la blanchisserie, pourquoi ne pas faire appel à un AMR ?

 

Résoudre les soucis de transport de matériel stérile : l’exemple de l'hôpital universitaire de Zealand

L'hôpital universitaire de Zealand, au Danemark, est un exemple parfait de l'utilisation d’un robot mobile autonome (un modèle MiR 100) dans le processus de stérilisation des instruments chirurgicaux. L’arrivée de ce nouvel collègue a été très appréciée du personnel. En effet, il a contribué à l’amélioration du service ainsi qu’à la réduction de l’espace de stockage. Surtout, il permet aux opérateurs de gagner du temps sur les longs trajets et leur assure un approvisionnement constant en matériel.


Le fonctionnement est simple : au centre de stérilisation de l'hôpital, le personnel charge le matériel jetable et les ustensiles stérilisés dans des armoires spéciales montées sur des chariots. Les portes sont ensuite scellées pour assurer une parfaite stérilisation. L’AMR s’occupe ensuite de tirer les différents chariots. Il couvre le trajet entre le centre de stérilisation et les dix points de livraison dans les différents départements de l’hôpital. Grâce aux AMR, le personnel de santé de cet hôpital a pu s'affranchir des tâches logistiques et se concentrer davantage sur les soins aux patients. Avant l'introduction du robot, les soignants devaient livrer chaque semaine du matériel jetable aux différents services. Une tâche qui comprend notamment le transport de charges lourdes, avec la surcharge physique et l’impact sur la santé qui vont avec. En s’occupant de la livraison de matériel, le robot évite une tâche monotone, répétitive et inintéressante aux soignants.

 

Le rôle des robots dans le transport des médicaments de chimiothérapie

Un deuxième exemple de l'utilisation concrète de robots mobiles autonomes est celui des salles de chimiothérapie. La livraison de ce type de préparations nécessite une attention particulière et un niveau d'attention élevé pendant le transport. Les robots mobiles peuvent accomplir cette tâche avec précision. Le service d'oncologie de l'hôpital danois du Jutland du Sud en a fait l’expérience. Autrefois directement relié au laboratoire de chimiothérapie, il a été transféré dans une nouvelle aile, située à deux blocs du laboratoire et trois étages plus haut. En conséquence, le temps de transport de matériel a augmenté, au point que le temps d'administration de la chimiothérapie est passé de moins d'une minute à plus d’une dizaine.

 

Pour résoudre ce problème, la pharmacie de l'hôpital a choisi d'investir dans des AMR afin de transporter les médicaments entre le laboratoire et le service. Grâce à ces derniers, le personnel s’est retrouvé avec plus de temps pour se concentrer sur le traitement des patients, tandis que les robots ont augmenté l'efficacité opérationnelle du transport entre les services. Les robots se déplacent automatiquement vers leur destination, utilisant l'ascenseur en toute autonomie afin de tout livrer en temps et en heure. Dans les cas où un robot se retrouve bloqué, il est en mesure d'envoyer un message au personnel du service, qui peut alors le rediriger ou même le contrôler à distance via une application sur smartphone. Une fois arrivé sur le lieu de livraison, le robot est capable d'appeler le personnel pour l'avertir de sa présence. Les médicaments de chimiothérapie sont transportés dans des tiroirs, auxquels on accède par code pour éviter l'utilisation de clés et d'éventuelles erreurs d'échange. Contrairement aux AGV (automatic guided vehicules) traditionnels, les AMR ne demandent pas à ce qu’on modifie la disposition structurelle du bâtiment. L’établissement danois a donc pu conserver son organisation et intégrer aisément le robot. L'hôpital a également équipé certains des robots d’un système pour remorquer les chariots chargeables.

 

Un investissement rentable à tous points de vue

Les AMR sont rapidement devenus une partie intégrante du personnel, grâce à leur parfaite interaction avec les humains. Même d'un point de vue financier, les AMR ne sont pas un investissement déficitaire : en moyenne, le retour sur investissement a été atteint après seulement huit mois, ce qui confirme à quel point un AMR peut améliorer l'efficacité d’une entreprise. La technologie des robots mobiles est non invasive, en particulier dans les installations sensibles comme les hôpitaux et les laboratoires, dans lesquels la sécurité et la flexibilité sont cruciales. Les robots mobiles garantissent ces caractéristiques. Ils peuvent être mis en œuvre rapidement sans avoir à modifier la disposition des environnements. Ils sont autonomes et peuvent se déplacer entre les obstacles. En effectuant les activités qui font perdre un temps précieux aux employés, ces derniers leur permettent de se concentrer davantage aux soins à apporter aux patients... et sauver encore plus de vies.

BUZZ LOG
“Nous appartenons à un secteur qui crée de l’emploi et qui a la capacité d’aider notre pays pour recréer une dynamique industrielle avec des relocalisations à la clé.”
— Eric Hémar, président d'Union TLF
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine