Accueil / Tribunes / Une nouvelle supply chain pour une nouvelle ère

EXPERTISES

Une nouvelle supply chain pour une nouvelle ère

29.03.2021 • 13h00
A_1

DR

Une tribune signée par Sébastien Lefebure, Directeur général Europe du Sud de Manhattan Associates.

La continuité de la supply chain n'a jamais autant fait parler d’elle que depuis le début de la crise du Covid-19. Il n'est pas exagéré de dire que le maintien de cette continuité des approvisionnements au cours des douze derniers mois a été un maillon vital pour des milliards de personnes dans le monde entier et continue de l'être. L'année 2020 a montré que la continuité, la résilience et l'efficacité de la supply chain ne doivent pas être tenues pour acquises. La technologie et les processus qui permettent d’effectuer un achat d’un simple clic sont complexes et en constante évolution pour répondre au changement du comportement et des attentes des consommateurs.

 

Si beaucoup de consommateurs perçoivent le e-commerce comme quelque chose d’incroyablement fluide et efficace, il y a trois domaines clés que les marques doivent prendre en compte afin de maintenir la continuité de la supply chain et tenir les promesses faites à leurs clients : les capacités omnicanales ; entrepôts et des centres de distribution connectés ; et les capacités de gestion intelligentes du transport, permettant une livraison efficace des marchandises.

 

Vers l’omnicanalité

Les représentations de l’expérience retail idéale sont aussi nombreuses que les consommateurs qui les expriment. Pour certains, c’est le fait de passer du temps dans leur magasin préféré. D’autres, à l’inverse, recherchent la commodité et la rapidité et préfèrent le click and collect. Du lèche-vitrine aux interactions digitales et mobiles, les retailers doivent aujourd’hui offrir aux consommateurs les expériences qu'ils souhaitent sans devoir sacrifier l'excellence opérationnelle à chaque étape du parcours client. Une technologie omnicanale efficace peut faire voler en éclats les frontières entre les canaux, en offrant des capacités universelles à tout retailer, en tout lieu et à tout moment, avec une seule application. Ce qui est essentiel pour les marques qui continuent de connaître une forte croissance de commandes en ligne. Du siège au centre de contact en passant par le magasin lui-même, les solutions omnicanales efficaces permettent à tout le monde de bénéficier de la même vision globale sur les clients et leurs transactions, quel que soit le canal, grâce à la gestion des cas intégrée, à l'écoute des réseaux sociaux et aux communications automatisées.

 

Avec l’aide d’outils de visibilité des stocks qui améliorent la précision et la disponibilité dans toute l'entreprise, le respect des promesses et la fidélisation sont désormais une réalité pour toutes les marques, quelle que soit leur taille.  En outre, avec le traitement des commandes et des stocks en magasins, les points de vente physiques peuvent se transformer en autant de centres d'exécution des commandes pouvant fonctionner aussi efficacement que les centres de distribution grâce à la technologie.

 

Ce qui se passe en coulisse après la commande d’un client

La conjugaison des consommateurs connectés avec une économie basée sur des livraisons rapides et gratuites a fortement impacté le paysage de la supply chain au cours des dix dernières années, conférant une importance cruciale à la notion de continuité. Les responsables supply chain ont besoin de disposer des bonnes informations sur l'ensemble de leurs activités, à partir d'une application unique et intuitive. Ils ont besoin d'une intelligence augmentée grâce à l'IA et au machine learning pour naviguer dans des volumes de données qui ne cessent d’augmenter et des fenêtres de tir qui se réduisent. Mais ils doivent également faire preuve de créativité pour mobiliser leurs équipes et intégrer des capacités d'automatisation et de robotique afin de garantir une efficacité maximale des hommes et des machines dans leurs entrepôts et centres de distribution.

 

Dans notre monde toujours plus rapide et digitalisé, la continuité de la supply chain repose en grande partie sur la combinaison de l'ensemble de la demande, de l'offre, de la main-d'œuvre, de la répartition et de l'automatisation en un instrument de précision et d'efficacité dans chaque entrepôt du réseau, indépendamment de la taille physique, de la vitesse ou du volume. Bien que le rôle que jouent les entrepôts et les centres de distribution dans la continuité de la supply chain ne soit pas aussi prestigieux que celui de la partie omnicanale en ligne, il est sans doute la plus critique. La dernière pièce du puzzle provient du transport et de la livraison effective des marchandises, que ce soit au niveau du grossiste ou du consommateur final.

 

Du magasin au domicile du client

Le boom du e-commerce en 2020 a vu un nombre sans précédent de colis livrés, ce qui a rendu la planification et l'exécution des plans beaucoup plus ardues, même pour les logisticiens les plus chevronnés. Le manque de visibilité sur les transports, la volatilité des prix du carburant, la réduction des capacités, les nouveaux tarifs, les réglementations gouvernementales et les confinements répétés à travers le monde ont tous contribué à l'augmentation des coûts et à la pression accrue sur les marges. Les systèmes de gestion des transports doivent donc devenir plus flexibles et plus réactifs aux pressions sur les prix et les services afin d'harmoniser la gestion de la logistique entrante et sortante et la gestion des transporteurs, en raison des demandes croissantes qui leur sont imposées par l'exécution omnicanale et les attentes des clients. Cela signifie que l'optimisation n'est plus seulement un problème pour les grands transporteurs et expéditeurs mondiaux. L'évolution des attentes des consommateurs en matière de livraison, la réduction de la taille des magasins et les efforts déployés pour réduire les stocks de sécurité ont créé une attente de transport qui touche aujourd'hui toutes les marques, quels que soient leur taille et emplacement. Par ailleurs, avec la quatrième édition du One Planet Summit (qui œuvre pour l’accélération de l’action internationale en faveur de la nature) qui a eu lieu en début d’année et la COP26 qui se tiendra au mois de novembre prochain, la bataille entre rentabilité et durabilité est bel et bien engagée. Par conséquent, à l'ère de la livraison J+1, les entreprises qui adoptent une optimisation qui non seulement augmente la rentabilité, mais aussi réduit l'empreinte carbone et promeut un développement plus durable, en récolteront les fruits.

 

Alors, qu'est-ce que tout cela signifie pour un système moderne de gestion des transports ? En bref, les systèmes d'aujourd'hui (et de demain) devront jongler avec beaucoup plus de pièces mobiles que leurs prédécesseurs. De l'analyse stratégique, de l'approvisionnement et de la planification opérationnelle à l'exécution, la visibilité et le paiement du fret ou les réclamations, lorsque l’on optimise pour réduire le kilométrage, le temps passé sur la route et l'efficacité des véhicules chargés, l’on minimise, dans le même temps, les coûts, maximise la rentabilité et assure la durabilité... et cela ne peut être que bénéfique pour les marques, les consommateurs et la planète dans son ensemble. La continuité de la Supply Chain a toujours été essentielle, mais les événements de 2020 ont placé ce domaine du commerce mondial sous le feu des projecteurs.

 

En conclusion, des capacités omnicanales à l'entrepôt plus intelligent et aux solutions de gestion du transport plus efficaces et plus écologiques, les éléments qui assurent la continuité de la supply chain sont indubitablement complexes. Néanmoins, les avantages et les gains d'efficacité (financiers et environnementaux) qu'ils génèrent vont être d'une importance capitale pour les organisations qui cherchent à répondre aux exigences sans cesse changeantes des consommateurs.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine