Accueil / Tribunes / Assurer la conformité aux réglementations en matière d'étiquetage logistique

EXPERTISES

Assurer la conformité aux réglementations en matière d'étiquetage logistique

12.10.2021 • 09h00
A_1

Loftware | Olivier Javary, responsable régional des ventes pour la France chez Loftware

Une tribune signée par Olivier Javary, responsable régional des ventes pour la France chez Loftware

Les entreprises de logistique tierces (3PL) sont soumises à une pression croissante pour livrer les produits de leurs clients avec la rapidité et la commodité demandées par les consommateurs. Pour répondre à ces attentes, les conditionneurs sous contrat (co-packers), et plus généralement les entreprises qui expédient des produits, doivent respecter des réglementations strictes. La production d'étiquettes d'expédition et d'étiquettes de consignation permet le suivi des marchandises après leur départ de l'entrepôt. Ces dernières comprennent notamment l’obligation de se conformer aux normes nationales et internationales et de fournir des fiches de données de sécurité en fonction du pays d'origine et de destination.

 

L'effet des réglementations et des normes émergentes impactent d’autant plus les entreprises au fur et à mesure qu’elles se mondialisent et que leur supply chain devient plus complexe. Par conséquent, lorsqu'un colis est envoyé en livraison, ses étiquettes d'expédition doivent correspondre correctement aux besoins du client, ainsi qu'aux exigences des réglementations internationales. Et ces dernières comprennent généralement des séries de règles strictes régissant leur apparence, leur composition et leur contenu. Si ces règles sont respectées, alors seulement la cargaison peut arriver à destination en temps voulu et sans dommage.

 

L’expédition, un parcours multi-étape

Certaines catégories de produits vont bien sûr rencontrer plus de difficultés que d'autres. Une boîte de gadgets en plastique aura un parcours plus facile qu'un paquet contenant des aliments, des médicaments ou des produits électroniques. Les combustibles, les produits alimentaires et les boissons, ainsi que les médicaments doivent également respecter des réglementations strictes une fois qu'ils ont atteint leur pays de destination.

 

Les erreurs ont des conséquences. Par exemple, que se passe-t-il si le nombre de colis dans l'envoi ne correspond pas au nombre indiqué sur l'étiquette ? Dans le meilleur des cas, cela signifie qu'il faut réimprimer les étiquettes et réétiqueter les colis. Mais dans le pire, le colis est expédié avec une étiquette incorrecte, ce qui peut entraîner des amendes et des retards d'expédition.

 

L'entreprise qui expédie le fret ne peut pas faire grand-chose pour faciliter sa progression, si ce n'est ajouter le maximum d’information, afin que les agents des quais de chargement et des installations douanières sachent comment manipuler le colis en toute sécurité. Cela peut signifier l'ajout de plusieurs étiquettes pour la redondance d’informations et l'impression d'étiquettes en plusieurs langues, avec le nom du produit, du fabricant et de l'importateur, et plusieurs mentions de danger si nécessaires. Une fois encore, les erreurs entraînent l'arrêt ou le retard des expéditions.

 

La numérisation de l’étiquetage

Face à ces défis, les entreprises du monde entier intègrent l'étiquetage à leurs processus commerciaux. Opter pour un système de gestion de l'étiquetage (LMS) leur permet de maîtriser les variations d'étiquettes en automatisant les processus d'étiquetage. Ainsi, une entreprise est mieux à même de répondre aux évolutions de réglementations mondiales et régionales exigeantes, d'éviter les pénalités financières et est en meilleure capacité de suivre le rythme de la production.

 

Avec ce type de système, il est possible, à partir d'un ensemble de paramètres d'entrée, de créer une solution d'étiquetage complète capable de générer une étiquette d'expédition conforme à plusieurs juridictions internationales et contenant suffisamment d'informations pour aider à transporter les produits en toute sécurité.

 

À partir d'entrées simples, une plateforme d'étiquetage d'entreprise peut générer des étiquettes complètes, riches en informations et conformes au droit international. Elle peut créer des avertissements en plusieurs langues, en fonction du pays d'origine et de destination, fournir des codes-barres qui permettent aux entreprises de suivre et de tracer leurs produits, et placer dynamiquement des images et des pictogrammes sur l'étiquette. Il peut même faire apparaître les matériaux auxiliaires et les fiches de données de sécurité, le cas échéant.

 

Réduire le risque d’erreur lié au mauvais étiquetage

En se standardisant sur une solution complète de gestion de l’étiquetage (LMS), les entreprises et les co-packers peuvent faire face aux demandes complexes des clients et des réglementations. Cette solution leur permet d'automatiser leurs processus et de prendre en charge des scénarios de plus en plus complexes en utilisant une logique métier flexible conçue pour gérer la variabilité de l'étiquetage.

 

Recourir à un LMS permet aux entreprises d’éliminer les erreurs humaines, d’augmenter la productivité et d’améliorer le contrôle qualité. En outre, en permettant aux utilisateurs professionnels de gérer les changements eux-mêmes, les mises à jour des étiquettes peuvent être effectuées en quelques heures ou en quelques jours plutôt qu'en plusieurs mois ; les exigences peuvent être ainsi rapidement satisfaites et les entreprises garder une longueur d'avance sur la concurrence.

 

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine