Accueil / Tribunes / La supply chain de demain est une supply chain durable

EXPERTISES

La supply chain de demain est une supply chain durable

15.12.2021 • 09h00
A_1

Coupa

Une tribune de Franck Mornet, Senior Customer Value Director chez Coupa.

Les pratiques d'approvisionnement durable représentent un élément primordial dans les objectifs annoncés par de nombreuses entreprises pour les années à venir. En effet, les entreprises cherchent à trouver un équilibre entre la satisfaction des besoins des clients et le respect de l'environnement. Des grands groupes tels que IKEA, BMW, P&G et Apple, ne se sont d’ailleurs pas contentées de présenter des objectifs, elles ont également annoncé des programmes spécifiques pour y parvenir.

 

De leur côté, les consommateurs sont de plus en plus attentifs aux pratiques des entreprises en termes de supply chain durable. Une enquête a d’ailleurs révélé que 47 % des internautes ont abandonné des produits ou des services qui ne correspondaient pas à leurs valeurs. De nombreuses marques ont alors rendu leurs programmes plus transparents, en créant notamment de nouvelles lignes de produits basées sur des matériaux écologiques ou des impacts environnementaux réduits, et en se fixant des objectifs d'émissions zéro ou neutres à court terme.

 

Il est donc clair que le développement durable représente aujourd’hui une source de croissance pour les entreprises car les marques engagées envers l'environnement affichent une croissance de quatre pour cent, contre un pour cent pour les marques qui n'adhèrent pas à ces principes. Cette tendance est notamment portée par les jeunes consommateurs : les Millennials et la génération Z qui recherchent activement des produits et des entreprises durables.

 

Quels que soient vos objectifs, les consommateurs soutiendront et récompenseront très probablement vos efforts en matière de développement durable.

 

Quelles sont les étapes pour une supply chain plus durable ?

Une approche structurée de l'anticipation, du suivi et de la détection permet de faire passer le développement durable d’un objectif à un avantage concurrentiel. Voici quelques pratiques à adopter lorsque vous commencez à apporter des changements à vos opérations :

 

1. Faire du développement durable l’affaire de tous

Tous les efforts en termes de développement durable doivent être renforcés par l'adhésion des dirigeants, la contribution des employés et l'engagement des consommateurs.
Une entreprise doit s’assurer que toutes les parties prenantes s'engagent et contribuent pour accélérer le changement.

 

2. Mesurer et évaluer

« On ne gère bien que ce que l'on mesure ». Il est donc important de modéliser votre supply chain, mesurer chaque activité, créer des évaluations des déchets dans les nomenclatures (BOM)* et établir une base de référence pour vos empreintes.
Mettez en place une évaluation transparente, et plus vos mesures et conclusions seront complètes, plus vous identifierez des axes d'amélioration.

 

3. Inclure les fournisseurs

La gestion de diverses supply chain complexes dans le monde nécessite des partenariats fiables. Les informations n'étant pas toujours complètement transparentes, la meilleure façon de les obtenir est donc de les demander. Travaillez avec vos fournisseurs pour acquérir des mesures Scope 3** et collaborez avec eux pour atténuer les émissions et l’impact sur l’environnement. Renforcez également vos partenariats en partageant les responsabilités et identifiez les meilleurs fournisseurs dans le cadre de vos objectifs de supply chain durable.

 

4. Équilibrer les KPIs dans les modèles et les tableaux de bords

Une entreprise mature sera en mesure de trouver l'équilibre optimal entre l'augmentation des coûts et la réduction de l’impact.
Certaines initiatives permettront d'économiser les deux, car le coût des supply chains étendues est souvent assorti d'une attention particulière au coût unitaire. L'ajustement de l'équilibre entre le contrôle des coûts et la réduction des impacts offre une liste d'options potentielles pour créer une série d'initiatives d'amélioration.

 

5. Fixer des objectifs SMART et privilégiez les gains rapides

Identifiez les quick wins (gains rapides) et les changements les plus simples pour construire une supply chain durable. En effet, les entreprises peuvent réduire jusqu'à 40 % des émissions pour une augmentation de 2 à 4 % du coût de production.
Assurez-vous que les objectifs sont S.M.A.R.T. : spécifiques, mesurables, atteignables, pertinents et limités dans le temps (specific, measurable, attainable, relevant, and time-bound), pour créer le changement qui entraine des résultats.

 

Il est également important d’annoncer vos objectifs publiquement et de montrer votre engagement.

 

6. Soutenir le développement durable

Concevez des programmes de supply chain durable qui, non seulement corrigent les opérations actuelles, mais permettent de surveiller votre supply chain et vous avertir lorsque quelque chose ne va pas. Par exemple :
• Le comportement d'un fournisseur a-t-il changé ?
• Les réglementations de votre pays d'origine ont-elles changé ?
• Etes-vous au fait des dernières actualités sur le sujet ?
• Votre modèle a-t-il démontré que votre activité entraînerait une augmentation des émissions ou des déchets ?

 

7. Anticiper au maximum

Vous n’aurez pas à résoudre des problèmes qui n’existent pas. Incluez donc proactivement des éléments dans vos contrats et dès le début de la collaboration avec vos fournisseurs, en définissant des valeurs et des objectifs clairs qui devront être respectés par vos partenaires. Créez des recettes et des nomenclatures bien pensées qui éliminent les composants et les matières premières indésirables et réfléchissez à l'approvisionnement de ceux que vous conservez.

 

Faites des échantillonnages de produits et des visites d'installations dès le début. Mettez en œuvre des pratiques d'audit irrégulières et asynchrones ainsi que des outils de Machine Learning pour analyser les informations et détecter les fraudes.

 

La technologie au service du développement durable

Le développement des systèmes d'information qui relient l'ensemble du processus de gestion des dépenses, permet une analyse de la supply chain dont on ne pouvait rêver dans le passé. Les outils de modélisation modernes alimentés par l'intelligence artificielle et une infrastructure cloud évolutive permettent de résoudre des problèmes majeurs et, mieux encore, garantir que vos informations se trouvent sur une plateforme active qui favorise la sensibilisation et le changement.

 

Grâce à des applications collaboratives robustes fournies par le cloud, une équipe de planification en Allemagne par exemple dispose des mêmes informations que l'équipe de gestion de la production au Brésil qui livre des marchandises aux magasins de détail en Australie. Aujourd'hui, la technologie aide à localiser et raccourcir la supply chain, à introduire de nouveaux fournisseurs pour réduire les voies et les émissions, à trouver et à embarquer des matériaux d'emballage alternatifs, puis à simuler ce que cela signifie pour vos sites de production.

 

La plus grande résistance au changement dans une entreprise peut être surmontée en le rendant facile et en l’intégrant dans les processus. Cette approche garantit également qu'aucune décision n'est prise à la légère et que les décisions sont harmonisées avec le reste de la chaîne de valeur de l’entreprise.


* Une nomenclature ou Bill of Materials (BOM), est un document détaillant tous les éléments indispensables pour mener à bien un processus de production.

** Le scope 3 est le périmètre le plus large de calcul des émissions de gaz à effet de serre. Il permet d’obtenir une vision complète des émissions induites par une entreprise ou la fabrication d’un produit, car il inclue les émissions tout au long du cycle de vie. Le scope 3 sont inclue les émissions liées aux fournisseurs de l’entreprise, aux transports des salariés et des clients, mais aussi de la supply chain, le recyclage et la fin de vie des produits.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine