Accueil / Tribunes / Les cinq technologies digitales qui transformeront le secteur du transport et de la logistique

EXPERTISES

Les cinq technologies digitales qui transformeront le secteur du transport et de la logistique

07.03.2022 • 09h00
A_1

Getac

Une tribune signée par Jimmy Lin, directeur France de Getac Technology.

La transformation digitale joue un rôle de plus en plus important dans le secteur du transport et de la logistique (T&L). Elle aide les prestataires de services logistiques (PSL) à optimiser leur efficacité opérationnelle, à rationaliser les processus d'entrepôt et à réduire les délais de livraison. Cependant, quelles technologies digitales offrent le meilleur retour sur investissement ? D’après une récente étude menée par Getac avec Statista*, nous avons identifié cinq technologies clés qui, selon les PSL, joueront un rôle central dans l'avenir du secteur. Il s’agit de : l'intelligence artificielle, la robotique, les véhicules autonomes, la blockchain et les drones. Détaillons ensemble chacune de ces technologies et arrêtons-nous un moment sur leur potentiel en termes d’impact positif sur les PSL et leurs clients dans les années à venir.

 

1. L’intelligence artificielle

L'intelligence artificielle (IA) est déjà en train de révolutionner de nombreux aspects des opérations T&L, de la gestion des stocks et du service client à la cybersécurité et à la prévention des fraudes. Selon Statista, le marché de l'IA devrait croître à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de près de 18 %, pour atteindre 19 milliards d'euros d'ici 2030. Lorsqu'elle est mise en œuvre et utilisée efficacement, l'IA peut améliorer la productivité globale du secteur jusqu'à 45 % et augmenter les gains de revenus de plus de 50 %. Elle peut également aider les organisations à améliorer leurs performances d'une manière que les autres techniques d'analyse ne peuvent tout simplement pas égaler. Par conséquent, la valeur différentielle potentielle de l'IA par rapport à d'autres techniques dans le secteur T&L atteint le chiffre stupéfiant de 89 %. On peut donc supposer que l'IA jouera bientôt un rôle essentiel dans la stratégie commerciale de presque tous les prestataires de services logistiques.

 

2. La robotique

La robotique est un autre domaine qui connaît une croissance rapide dans le secteur T&L, la valeur du marché mondial de la robotique conventionnelle et avancée étant estimée à environ 2,6 milliards d'euros cette année. Lorsqu'elle est gérée et entretenue correctement, la robotique peut contribuer à rationaliser la production, à renforcer la sécurité et à garantir un niveau de cohérence extrêmement élevé tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Bien qu'elle ne représente que 30 % de la valeur du marché à l'heure actuelle, la robotique avancée, telle que les robots mobiles autonomes (AMR), suscite un engouement particulier dans le secteur. 70 % des personnes interrogées dans le cadre de l'étude de Statista s'attendent à ce que la robotique avancée devienne un facteur de productivité crucial d'ici 2025 dans des domaines tels que le stockage de marchandises. De plus, 86 % prévoient de l'utiliser dans leurs propres opérations d'entreposage dans un avenir proche. La robotique conventionnelle continue d'offrir des avantages opérationnels fantastiques. Cependant, la perception, l'adaptabilité et la mobilité supérieures de la robotique avancée promettent de remodeler l'ensemble du secteur au cours des prochaines années, en offrant des économies majeures en termes de temps et d'argent.

 

3. Les véhicules autonomes

Les véhicules jouent un rôle central dans tous les aspects du secteur T&L, c'est pourquoi la croissance des véhicules commerciaux autonomes suscite une grande excitation chez les PSL. Non seulement les véhicules autonomes ont le potentiel de réduire les coûts logistiques du camionnage européen de près de 50 % grâce à la réduction des coûts de main-d'œuvre, mais ils peuvent également réduire les délais de livraison de 40 % tout en augmentant considérablement le temps que chaque camion passe sur la route. Les véhicules autonomes ne concernent pas seulement les voitures autonomes circulant sur les routes. Le marché des trains autonomes devrait pareillement connaître un taux de croissance annuel moyen de plus de 6 %, pour atteindre près de 13 milliards d'euros d'ici 2026.

 

4. La blockchain

Malheureusement, la cybercriminalité se développe à un rythme exponentiel dans le monde entier, ce qui fait de la cybersécurité un élément de plus en plus important de toute stratégie commerciale. La blockchain enregistre les données d'une manière qui rend difficile, voire impossible, le piratage ou la modification par autrui, créant ainsi un grand livre numérique des transactions qui peut être dupliqué et distribué sur des réseaux informatiques entiers. Bien qu'elle n'en soit encore qu'à ses débuts, de nombreux PSL estiment qu'elle a le potentiel de révolutionner le secteur T&L car elle peut être appliquée et utilisée par tous les acteurs clés de la chaîne d'approvisionnement, créant ainsi des écosystèmes numériques incroyablement sûrs et fiables. La blockchain pourrait également s'avérer particulièrement efficace dans la gestion du réseau ferroviaire - un domaine où les avancées technologiques sont moindres à ce jour - certains experts prédisant que la majorité du secteur fonctionnera partiellement ou entièrement sur la technologie blockchain d'ici 2030.

 

5. Les drones

L'utilisation commerciale des drones est aussi en pleine expansion. Dans le secteur T&L en particulier, le marché mondial de cette technologie devrait atteindre 9,4 milliards d'euros d'ici à 2026 et 57 % des experts du secteur pensent que ce sont les drones qui livreront des colis à nos portes dans les cinq prochaines années.

 

L'importance d'un fort ancrage technologique

Si toutes ces technologies ont le potentiel d'offrir des avantages concurrentiels et opérationnels majeurs aux PSL du monde entier, seuls ceux disposant de l'infrastructure digitale appropriée seront en mesure d'en tirer pleinement parti. Pour ce faire, il faut investir dans un environnement digital robuste, à l'épreuve du temps, qui comprend des appareils dotés d'une puissance de traitement suffisante pour faire face aux exigences que l'IA et le traitement des données massives peuvent par exemple demander. Beaucoup de ces technologies nécessitent également des applications spécialisées pour fonctionner efficacement, ainsi qu'une surveillance étroite et une gestion des actifs accrue pour maximiser le retour sur investissement. Enfin, le transport et la logistique sont connus pour être des environnements de travail difficiles et exigeants, tant dans les entrepôts que sur la route. Ceci signifie que toutes les solutions digitales utilisées doivent être suffisamment robustes pour résister à ces conditions au quotidien, sans risque de casse ou de défaillance.

 

Le secteur T&L est à l'aube d'une révolution digitale ! En effet, les technologies telles que celles énumérées précédemment devraient profiter grandement aux chaînes d'approvisionnement et aux consommateurs du monde entier dans les mois et années à venir. Cependant, un faussé se creusera entre les PSL qui pourront en bénéficier immédiatement en ayant au préalable installé l'infrastructure nécessaire et ceux qui ne l’auront pas fait et qui seront dès lors laissés pour compte. C'est aux entreprises de décider dans quel camp elles se retrouveront.

 

Pour en savoir plus sur la gamme de tablettes et d’ordinateurs durcis Getac et les solutions destinées au secteur T&L, veuillez consulter ce site.

 

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine