Accueil / Reportages / Immobilier / Au Havre, le plus grand entrepôt en blanc de France accueille JJA sur 92 000 m²

Immobilier

Au Havre, le plus grand entrepôt en blanc de France accueille JJA sur 92 000 m²

12.07.2021 • 12h42
|
par Emilien VILLEROY
Rimg0

Voxlog

RTimg0
Rimg1 RTimg1
Rimg2 RTimg2
Rimg3 RTimg3
Rimg4 RTimg4
Partenariat entre le développeur immobilier PRD et l’investisseur AG Real Estate, le projet Havlog a été officiellement inauguré le 8 juillet 2021 sur le Parc Logistique du pont de Normandie 3.

C’était un pari risqué : construire sur le Parc Logistique du pont de Normandie 3, situé sur les communes de Sandouville et Saint Vigor d’Ymonville, en Seine-Maritime, un entrepôt en blanc de 92 000 m². Un format XXL qui en fait la plus grande plateforme logistique construite en blanc de France. Mais pour l’investisseur et propriétaire des lieux AG Real Estate, spécialisé en immobilier logistique et industriel, ce choix faisait écho non seulement au dynamisme du secteur logistique mais aussi de cette zone portuaire en transformation : « Au moment où nous nous sommes lancé, il n’y avait aucun bâtiment disponible neuf de plus de 25 000 m² sur la zone. Nous savions que cette rareté donnerait de l’élan à notre projet, pour des logisticiens qui ont souvent besoin de sites dans des délais courts. Le Port du Havre propose encore de beaux fonciers et les autorisations administratives y sont facilitées. De plus, la zone portuaire est très active et constitue un territoire attractif pour des utilisateurs logistiques désireux de développer leurs activités multimodales sur un bassin d’emploi de qualité », détaille Thibault Delamain, directeur général d’AG Real Estate France. Un avis partagé par le promoteur immobilier PRD, chargé du développement du bâtiment nommé Havlog : « Il nous a semblé opportun de construire un très grand immeuble au Havre, en ayant un temps d’avance sur le marché, et nous espérons que ce projet pourra être un tournant pour le Port en termes de trafic et de projets d’immobilier logistique », déclare Romain Peyronie, directeur général de PRD.

 

Intégrer la logistique au cœur du port

Cet investissement immobilier de 65 millions d’euros aura été facilité grâce au travail de fond mené par Haropa Port, comme le rappelle Stéphane Raison, son directeur général : « Tout l’enjeu consiste à capter à nouveau les flux vers les ports français et cela devra passer par la fixation de la logistique au cœur de nos zones d’activité. Pour que ces territoires fassent venir ces nouveaux acteurs, nous préparons donc des terrains, afin de pouvoir faciliter l’implantation des entrepôts. La plateforme Havlog illustre parfaitement cette ambition, et nous souhaitons voir cette démarche se dupliquer sur l’ensemble de l’axe Seine ». Une mutation des activités dans l’hinterland du Havre qui a également été soulignée par Édouard Philippe, maire du Havre et président de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole : « Si des acteurs privés ont décidé d’investir ici, c’est parce qu’il y a quelques années, le choix stratégique a été fait de permettre l’installation de grandes zones logistiques au Havre. Pendant très longtemps, nous avons raisonné en termes de quai et pas suffisamment de plateformes logistiques intégrées, capables de fournir de nombreux services. Ce beau site montre que c’est un pari réussi ».

 

Un site intégralement loué à un géant de l’ameublement

Lancée l’an passée, la construction du site a été perturbée par la crise sanitaire (avec près d’un mois d’arrêt de travail au printemps 2020), complexifiant le début de sa commercialisation. Mais à l’issue de 16 mois de chantier, le site a réussi à convaincre un chargeur de choix avant sa livraison. Et alors qu’il avait été potentiellement pensé pour être multiclient, l’intégralité du site a finalement été louée par l’industriel spécialisé dans l’équipement et la décoration de la maison JJA. Deuxième plus grand acteur européen à destination du BtoB dans son secteur, le groupe a pour clients des acteurs de la grande distribution ou distribution spécialisée tels que La Foir’Fouille ou Centrakor. L’activité sur le site Havlog débutera cet été (les premiers conteneurs sont attendus pour le 16 août 2021) pour un bail de 12 ans. Les neuf cellules du bâtiment, offrant plus d’un million de m3 de capacité de stockage, accueilleront les produits d’ameublement d’extérieur de JJA, pour sa marque Hespéride. Un positionnement stratégique pour l’entreprise : « Nous sommes persuadés que le stock est un atout fondamental, afin d’avoir de la disponibilité à offrir aux consommateurs, et le plus vite possible. En début d’année, nous avons connu des besoins logistiques forts pour notre marque Hespéride et avons donc rapidement cherché une surface disponible, ce qui n’était pas évident car des entrepôts en blanc de cette taille sont rares. Nous pensions construire à proximité d’un entrepôt existant, dans notre zone historique d’Amiens, puis nous avons découvert le projet Havlog, qui nous a paru plus structurant pour l’avenir du groupe. Nous voulons annualiser notre activité sur le mobilier de jardin, c’est-à-dire proposer nos produits toute l’année, avec des offres plus permanentes », détaille Jacques-Olivier Abiteboul, président du groupe JJA. Avec ce nouveau bâtiment, l’entreprise souhaite développer son activité logistique et passer de 50 000 à 100 000 EVP d’ici à 2025, devenant un des plus gros contributeurs du Port du Havre. « 80 % de notre flux passent déjà par le Havre aujourd’hui, avec 75 % de nos produits venant d’Asie », note Jacques-Olivier Abiteboul, qui évoque également « les possibilités offertes par la connexion avec la Seine, qui pourraient être des voies de transport fluvial non négligeables dans les années à venir ». Le site emploiera de 200 à 250 employés, sous la casquette d’Easy Logistique, filiale d’exploitation de JJA.

 

Une grande toiture photovoltaïque

Autre originalité du site, la mise en place sur sa toiture de 37 000 m² de panneaux photovoltaïques par Urbasolar, capables de produire 7 000 mégawatts par an, ce qui correspond au double de la consommation des deux villages avoisinants. L’énergie produite alimentera le réseau public, proposant ainsi une source d’énergie délocalisée et locale pour les riverains. Le projet, lauréat d’un appel d’offre de la commission de régulation de l’énergie, démarrera à la mi-2022 avec une livraison attendue pour février 2023. « Les grandes toitures de la logistique sont une opportunité pour le photovoltaïque : à l’inverse des installations au sol, la consommation de foncier est neutre, la surface est déjà viabilisée, et nous utilisons de grandes surfaces inutilisées », déclare Sébastien Michel, directeur commercial d’Urbasolar. Portés par la bonne conduite du projet Havlog, les acteurs du projet regardent maintenant vers l’avenir. Du côté d’AG Real Estate, un autre site est prévu pour la fin de l’année 2021 pour Seafrigo, avec une plateforme logistique de 60 000 m². Quant à JJA, un site de 100 000 m² à Croixrault (80) est prévu pour l’année prochaine, et l’entreprise travaille sur « le plus grand site automatisé d’Europe avec une capacité de quasiment 500 000 palettes pour accompagner notre croissance, prévu pour 2024 », dévoile Jacques-Olivier Abiteboul.

 

Légende photo 3, de gauche à droite : Romain Peyronie, directeur général de PRD ; Jacques-Olivier Abiteboul, président du groupe JJA ; Édouard Philippe, maire du Havre et président de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole ; Stéphane Raison, directeur général d'Haropa Port ; Serge Fautré, CEO d'AG Real Estate.

Havlog en chiffres :

■ 92 000 m² de surface ;
■ 9 cellules de stockage dont 7 de 12 000 m² ;
■ 65 millions d’euros d’investissement immobilier ;
■ 37 000 m² de panneaux photovoltaïques en toiture pour 7 000 mégawatts produits par an ;
■ Jusqu'à 250 salariés sur le site.

Havlog
Agrandir le plan
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine