Accueil / Actualités / Mobilités / Triskalia poursuit son optimisation transport grâce à Maplink

Mobilités

Triskalia poursuit son optimisation transport grâce à Maplink

30.11.2017 • 09h30
|
A_1

Triskalia

Le spécialiste des technologies de géolocalisation et solutions cloud pour la logistique devrait prochainement équiper son client Triskalia, coopérative agricole de Bretagne, de la version 6 d’Axiodis, sa suite logicielle pour l’optimisation et le suivi des tournées de livraison.

Depuis 2004, Triskalia, coopérative agricole de Bretagne accorde sa confiance à Maplink, spécialiste en géolocalisation et en logistique ayant fusionné cette année avec la société Optilogistic. Première coopérative agricole de Bretagne, elle s’appuie sur une logistique complexe comprenant un réseau d’usines sur toute la Bretagne, des sites de transformation et plus de 200 magasins de proximité (dont les enseignes Point Vert et Magasin Vert ainsi que des magasins en nom propre). Côté transport, elle gère une flotte de 50 véhicules en propre et d’environ 150 véhicules affrétés via des partenaires transporteurs. En tout, elle assure le transport de 1,2 million de tonnes d’aliments chaque année, qu’elle gère désormais grâce à Axiodis, la solution de Maplink dédiée à l’optimisation et au suivi des tournées de livraison. « Maplink était déjà très présent sur notre secteur d’activité et possédait une vraie connaissance de notre métier. (...) Ensuite, la solution Axiodis a démontré les meilleures capacités pour formaliser les contraintes logistiques de Triskalia. Ces contraintes étaient jusque-là connues individuellement par les usines, et nous avions besoin d’avoir une vue complète et centralisée de ces contraintes pour pouvoir améliorer le transport et la gestion de notre flotte de véhicules », explique Daniel Queffelec, membre du département productions et nutritions animales de Triskalia.

 

Des gains significatifs 

Aujourd’hui, forte de la capacité d’Axiodis à planifier le transport au fil de l’eau, à communiquer de façon permanente avec les usines de production et à coordonner les ordres de transport, vague après vague, Triskalia estime une baisse de 12 % du nombre de kilomètres parcourus, représentant une économie de 0,68 kilomètre par tonne transportée. « Nous avons économisé l’équivalent de 8 900 km par semaine, à raison d’un euro par kilomètre », note Daniel Queffelec. Ainsi, satisfait de la collaboration qu’elle entretient avec son partenaire stratégique depuis maintenant 13 ans, Triskalia devrait évoluer vers la version 6 de la solution, déployée dans un environnement web, avec un démarrage prévu début 2018.

BUZZ LOG
“Un alignement de comportements entre les boutiques physiques et le e-commerce est essentiel”
— Jean-Paul Crenn, fondateur de Vuca Strategy
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine