Accueil / Actualités / Innovation / Transporeon benchmarke les acteurs du secteur sur la logistique 4.0

Innovation

Transporeon benchmarke les acteurs du secteur sur la logistique 4.0

18.01.2017 • 22h55
|
A_1

Le spécialiste européen du transport Transporeon, qui travaille depuis 2015 sur un projet de recherche collaboratif avec l’Université RWTH d’Aix-la-Chapelle (Allemagne), dévoile son outil de Benchmarking Logistics 4.0 en France. Il entend ainsi analyser scientifiquement le statut et les besoins de la digitalisation du transport et de la logistique.

« Depuis 15 ans que le groupe existe sur le marché européen, nous n’avons eu cesse de travailler sur la digitalisation des processus logistiques. Néanmoins depuis 2015, nous avons constaté l’apparition de nouvelles réflexions sur la logistique 4.0, intelligente et digitale sans qu’il n’existe pour autant de réel outil de benchmark pour mesurer la digitalisation de sa supply chain. Nous nous sommes dits que nous pourrions le lancer nous-mêmes et proposer ainsi un outil qualitatif, inédit sur le marché, au cœur de notre métier », démarre Alexia Narvor, marketing manager France du groupe Transporeon. Et c’est ainsi qu’avec l’aide d’un partenaire d’envergure - Le Cybernetics Lab de l’Université RWTH d’Aix la Chapelle en Allemagne, tout particulièrement réputé pour ses recherches en matière de nouvelles technologies - est né en 2015 le projet d’outil de benchmarking Logistics 4.0.

 

Connaître et analyser son degré de digitalisation

Composé de 38 questions à choix multiple élaborées conjointement avec l’Université d’Aix-La-Chapelle, l’outil de benchmarking Logistics 4.0 explore différents secteurs du transport : planification, achats, exécution, chargement, déchargement, reporting… « Avant d’analyser la partie 100 % transport, nous nous intéressons à la façon dont l’entreprise assure la gestion de ses données puis nous détaillons les différentes étapes que suivent les répondants en matière de transport, afin de pouvoir évaluer de façon globale le niveau de digitalisation de leur entreprise mais également de comprendre quels sont leurs points à améliorer », détaille Alexia Narvor. À l’issue de ce questionnaire gratuit, selon le score obtenu, le répondant pourra visualiser des résultats sous la forme de diagramme de Kiviat (en toile d’araignée) montrant où le chargeur en est de la Logistique 4.0. Le but ? Obtenir une analyse détaillée du degré de digitalisation de sa supply chain ainsi que des recommandations rédigées par le Cybernetics Lab, afin de pouvoir se positionner par rapport à son marché en se comparant avec les moyennes de son propre secteur d’activités.

 

Un projet global et européen

Tout particulièrement dédié aux décideurs du secteur, responsables transport, logistique, supply chain, achats, l’outil de benchmarking Logisics 4.0 a été lancé en Allemagne au mois d’octobre 2016 : « Nous constatons une très bonne réception. Beaucoup de répondants se sont manifestés très rapidement. La page principale atteint actuellement plus de 3 000 visiteurs en Allemagne », précise Alexia Narvor. La version française du Logistics 4.0 Maturity Benchmark est disponible depuis le 16 janvier 2017 et précède d’autres versions prévues d’ici mi-février en Italie, Espagne, Pologne, Benelux ainsi qu’aux Etats-Unis. À terme, l’ensemble des résultats collectés en Europe serviront de base pour la rédaction d’une étude publiée par l’Université d’Aix-La-Chapelle sur la logistique 4.0.

Le Logistics 4.0 Maturity Benchmark est disponible gratuitement dans plusieurs langues sur www.smart-logistics.fr.

BUZZ LOG
“Les distributeurs ont pris conscience de l’ubiquité du consommateur. Néanmoins, les outils dont ils disposent ne sont pas toujours suffisamment aboutis pour servir la transparence des stocks répondant à la disponibilité d’un produit et à son allocation.”
— François Mondou, directeur général de SDZ ProcessRéa
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine