Accueil / Actualités / Entrepôts / Entrepôts : les volumes de transactions ont atteint des niveaux record en 2015

Entrepôts

Entrepôts : les volumes de transactions ont atteint des niveaux record en 2015

26.02.2016 • 13h00
|
A_1

Le marché européen de la logistique est monté en puissance en 2015, certains marchés enregistrant même des volumes de transactions proches de leurs niveaux record. L'investissement a également été porté par la faiblesse des taux d'intérêt et par des conditions de financement favorables.

Malgré une progression du volume de transactions de 28 % en Europe, le marché continue à souffrir de la pénurie d'offre prime, explique BNP Paribas Real Estate. En termes de volume de transactions, l'Allemagne demeure le marché numéro 1 en Europe avec un volume de transactions de à 5,2 millions de m². Ce qui constitue un nouveau record. Les transactions ont été stimulées par une forte demande du secteur manufacturier, l'industrie automobile en particulier.

 

La France en seconde position 

La France arrive à la seconde place avec un volume de transactions de 3,1 millions de m², plus de la moitié portant sur le commerce et la distribution, répondant à la reprise de la consommation. Vient ensuite le Royaume-Uni avec 3 millions de m². Sur ce marché, les opérations clé en mains ont représenté 61 % des transactions, encouragées par une pénurie d'offre neuve. A l'échelle des villes, la région parisienne confirme son statut de leader des marchés utilisateurs européens, juste devant Birmingham au Royaume-Uni.

 

L'e-commerce comme moteur 

L’e-commerce reste par ailleurs l'un des principaux moteurs du marché et continue à se développer en Europe avec une croissance de +15 % par an depuis 2010. Les activités auparavant réalisées dans des magasins s'effectuent désormais dans des entrepôts logistiques. Les acteurs du e-commerce ont ainsi besoin de plus d'espace que les distributeurs traditionnels. La demande d'entrepôts neufs de grande qualité reste d'ailleurs supérieure à l'offre sur la plupart des marchés. En conséquence, les opérations constituent toujours une alternative de poids, en particulier pour les grandes surfaces. Quant aux loyers prime, ils n'ont que peu évolué sur les principaux marchés européens en dépit de la pénurie chronique d'entrepôts prime neufs.

 

26,7 milliards d'euros investis en 2015 

Du côté de l'investissement en entrepôts et locaux d'activité (26,7 milliards d'euros sur l'année), "la croissance va se poursuivre soutenue par une forte demande des investisseurs et un marché utilisateurs dynamique" explique Logan Smith, head of pan-european logistics, BNP Paribas Real Estate. Avec 9,7 milliards d'euros recensés en 2015, le Royaume-Uni représente, à lui seul, près de 36 % de l'investissement en locaux d'activité et entrepôts en Europe. Malgré le net recul observé par rapport à 2014, ce chiffre représente le deuxième meilleur volume jamais enregistré. Avec une hausse de 10 % en 2015, l'Allemagne signe une nouvelle année record à 4,65 milliards d'euros. L'Espagne (466 millions d'euros) et les Pays-Bas (1,5 milliard d'euros) rattrapent leur retard grâce à un fort redressement économique, aguisant l'appêtit des investisseurs.

 

BUZZ LOG
“Nous appartenons à un secteur qui crée de l’emploi et qui a la capacité d’aider notre pays pour recréer une dynamique industrielle avec des relocalisations à la clé.”
— Eric Hémar, président d'Union TLF
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine