Accueil / Actualités / International / Tyrolit adopte SAP EWM, le système de gestion d'entrepôt d'inconso

International

Tyrolit adopte SAP EWM, le système de gestion d'entrepôt d'inconso

25.02.2016 • 12h25
|
A_1

La société Tyrolit, filiale du groupe Swarovski, a choisi le système de gestion d'entrepôt d'inconso, basé sur SAP EWM 9.0 (Extended Warehouse Management) pour faciliter le travail au sein de son nouveau centre logistique de Benátky nad Jizerou en République Tchèque.

Fabricant d'outils de rectification, de tronçonnage, de sciage, de carottage et de dressage, Tyrolit est présent dans 12 pays et le site de production de Benátky nad Jizerou en République Tchèque est amené à devenir le centre logistique de distribution pour l'expédition mondiale. Il comprend un entrepôt manuel de grande hauteur pour les europalettes et les palettes industrielles, ainsi qu'un petit entrepôt manuel de petites pièces répartis sur trois niveaux et différentes zones d'exploitation comme la réception des marchandises ou l'emballage. Et sa gestion se fait avec SAP EWM d'inconso


Le transport des marchandises stockées, lui, est effectué grâce à 14 chariots élévateurs. Une simulation a d'ailleurs été faite avant la mise en place du système. Lors de cette simulation, les propriétés physiques des chariots ont été configurées (vitesses de déplacement et de levage, retards dans l'admission, le déchargement ou la manutention) et les allées modélisées, en respectant les allées à sens unique pour se rapprocher au plus près des conditions réelles d'exploitation. Les opérations manuelles aux postes de travail (réception des marchandises, conditionnement, expédition) ont également été simulées avec SAP EWM en tenant compte des temps d’emballages réels mesurés en fonction des groupes de matériaux. « Grâce à la forte utilisation des outils de simulation et de test, nous pouvons supposer, presque avec certitude, que tout va se passer selon nos prévisions » indique Matthias Hochlenert, responsable logistique de Tyrolit.


La pré-sélection automatique de la hauteur est aujourd'hui possible dans la zone de stockage. Ainsi, quand un chariot doit prendre une palette sur une étagère, dans un maximum de onze mètres de haut, l’information sur la hauteur est envoyée directement au chariot par SAP EWM. Les fourches peuvent alors automatiquement s'écarter en fonction de la hauteur déclarée. Les erreurs manuelles dans le choix du niveau sont ainsi évitées.

BUZZ LOG
“Ce que demandent les logisticiens à la géolocalisation, c’est de pouvoir réaliser un audit éphémère de leurs flux stratégiques”
— Loïc de Kerhor, directeur général d’Arenzi
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine