Accueil / Rencontres / Portrait / Virtuo Industrial Property : Virtuose de l'immobilier logistique

PORTRAIT

Virtuo Industrial Property : Virtuose de l'immobilier logistique

28.10.2021 • 09h02
|
par Laurène MATZEU DE VIALAR
A_1

Virtuo

Un pour tous et tous pour un. Créée à l’initiative de Grégory Blouin en 2010, rejoint par trois de ses pairs au fil des années, Virtuo Industrial Property entend marquer d’une empreinte rose et durable le paysage de l’immobilier logistique français. Retour sur le parcours d’une société au développement serein.

Virtuo Industrial Property est née d’un risque. Celui de quitter le monde du salariat et la sécurité pour celui de l'entrepreneuriat et de l’aventure. Un risque que Grégory Blouin, son président, a pris après de longues années d’expérience dans le développement de projets d’immobilier logistique et la certitude que cette activité allait encore l’animer longtemps. Ce dernier décide en 2010 de donner naissance à Virtuo Industrial Property, une société spécialisée dans le développement de plateformes logistiques. « Après six ans chez Prologis puis un passage chez LaSalle Investment Management, l’idée de lancer ma propre structure a commencé à émerger. Je savais qu’en recréant un noyau dur de quatre à cinq personnes compétentes et engagées, nous pourrions y arriver. Alors, en 2008, lorsque la crise est survenue, j’ai quitté LaSalle. Je me suis lancé seul avec, dans un coin de la tête, l’idée de faire venir certains de mes anciens collègues pour constituer un groupe d’experts, chacun dans leur domaine », détaille Grégory Blouin.

 

Effectivement, année après année, ses anciens collaborateurs le rejoignent et deviennent ses associés : Jean-Michel Lemius en 2011, Paulo Ferreira en 2012 et Grégory Loesel en 2013. « Ils ont donc quitté leur poste, tous confortablement installés dans une société qui fonctionnait bien, pour rejoindre une toute jeune entreprise avec le risque que cela comporte. Une aventure excitante, dont j’ai moi-même évalué les risques avec ma famille avant de me lancer et qui nous a inspiré le nom de Virtuo, en rapport avec le mot “virtuose” », raconte le président de Virtuo Industrial Property.

 

Des développements et expertises complémentaires

Quelques mois après la création de Virtuo, Grégory Blouin s’associe avec la société italienne Vailog qui souhaite se développer en France. Une structure française s’ouvre, dont il prend la direction générale : « Un des fondateurs de Vailog en Italie est venu me trouver pour me proposer d’ouvrir leur bureau en France. Néanmoins, je souhaitais poursuivre les engagements pris et ne pas fermer Virtuo. Nous avons donc trouvé un montage gagnant-gagnant via un actionnariat croisé. Cela a finalement donné lieu à un cercle vertueux, bénéfique aux deux entreprises : Virtuo assurait la gestion du développement et Vailog portait les projets de promotion immobilière », raconte Grégory Blouin. Seulement, en 2015, Vailog est rachetée par la foncière Segro. Grégory Blouin cède ses parts, reprend l’activité de promotion sous la bannière de Virtuo et opère une véritable bascule, du conseil et accompagnement vers l’activité de promotion.

 

Durant ces premières années, de nombreux projets émergeront, dès 2011, l’entreprise livre une messagerie de 20 300 m² sur le port de Bonneuil (94) pour le compte de Geodis BM-Presse. Au 4e trimestre 2012, elle réalise une extension de 12 000 m² pour Darty sur son entrepôt de Mitry Mory (77). Parallèlement, en 2012, la société accompagne Prologis pour une extension à Évry-Lisses (91) et suit les travaux à Lauwin-Planque près de Lille, pour le compte d’Amazon. Enfin, en 2014, elle effectue la livraison de la plus grosse opération de logistique de l’année à Pusignan (69) pour l’enseigne But. « Nous nous sommes développés tranquillement, à notre rythme, sans se fixer d’objectifs comme de doubler de taille à telle échéance. Nous avons pris les projets tels qu’ils venaient et, à chaque fois, ils ont été plus nombreux que ce que nous imaginions, et nous avons donc recruté », explique Grégory Blouin. Pour lui, le succès de Virtuo vient avant tout des compétences et des expertises que chacun y amène : « Nous sommes très complémentaires. Chacun dans notre domaine, nous sommes experts sur un sujet. Nous nous appuyons par ailleurs sur une structure très souple avec un système de décision court et simple tout en restant complètement indépendants », souligne-t-il.

 

Aller plus loin dans sa démarche de développement durable

Fort de son succès, l’entreprise poursuit son développement autour de ses V.Park et de projets phares à l’instar du lancement du chantier Amazon à Brétigny-sur-Orge (91) en 2017, du redéveloppement d’une friche industrielle en plateforme logistique pour le compte de Lidl ainsi que d’un bâtiment à étages livré à Gennevilliers (92) en 2018. Cette année-là marque également une nouvelle étape pour la croissance de Virtuo au travers de son association avec CBRE Europe Value Partners 2 (EVP2), le fonds géré par CBRE Global Investors. Une opération qui lui donne des moyens financiers importants pour mener à bien un certain nombre de développements supplémentaires en blanc. Aujourd’hui, Virtuo a définitivement pris sa place dans le paysage de l’immobilier logistique français. Avec 16 collaborateurs et une vingtaine prévue fin 2021, la société entend « continuer à croître sereinement, sans forcément doubler tous les ans », avec la volonté d’aller plus loin dans sa démarche – le développement durable – en réalisant des bâtiments avec une empreinte carbone neutre en avance sur les Accords de Paris. « Nous allons nous tester sur des projets prévus cette année et la suivante afin de réaliser dans quelles mesures et à quelle vitesse nous sommes capables de faire des bâtiments à carbone zéro. C’est ce qui anime toute l’équipe pour les années à venir : évoluer dans un cadre encore plus vertueux que ce que l’on a pu faire jusqu’à maintenant », conclut Grégory Blouin.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine