Accueil / Rencontres / Interview / Trois questions à France Burnand, fondatrice du CELO

INTERVIEW

Trois questions à France Burnand, fondatrice du CELO

09.12.2021 • 12h34
|
par Emilien VILLEROY
A_1

DR

Casser les codes pour se concentrer sur l’essentiel : le networking, avec l’assurance d’échanges qualitatifs et d’opportunités d’affaires.
Du 29 et 30 mars 2022 à Deauville se tiendra la première édition du salon CELO - Connect Entrepôt & Logistique. Un évènement d'un nouveau genre, tourné vers les besoins des chargeurs, que sa fondatrice France Burnand nous présente en détail.

Pourquoi avoir décidé de lancer le CELO ?
Mon expérience dans l’organisation de salons professionnels comme la SITL ou Supply Chain Event m’a fait constater qu’au fil du temps les salons étaient de plus en plus coûteux avec un retour sur investissement inégal selon les entreprises et difficile à mesurer. Le Covid a fait naître des évènements digitaux, mais ceux-ci n’ont pas tous convaincus. Les agences évènementielles se sont positionnées en lançant des rendez-vous d’affaires multisecteurs, mais toujours avec des contraintes de stands. La rencontre physique, socle indispensable pour la réussite d’un rendez-vous professionnel, devait trouver son modèle. Face à ces constats, j’ai souhaité proposer quelque chose à l’opposé de ce qui se fait en créant Optim Salon et son premier évènement : le CELO, Connect Entrepôt & Logistique. L’objectif est de capitaliser sur l’expertise de la supply chain et le réseau acquis après avoir organisé et développé pendant 15 ans la SITL et Supply Chain Event. Il s’agit d’un format très court, avec des rendez-vous ciblés. Il se déroule en petit comité, et les inscriptions sont soumises à validation par l’organisation. Le choix de la date, du lieu, du format et des thématiques (toutes très discutées en ce moment dans le secteur : l’entrepôt, la logistique urbaine, les questions environnementales...) sont dictées par les chargeurs. Et surtout, je voulais casser les codes pour se concentrer sur l’essentiel : le networking, avec l’assurance d’échanges qualitatifs et d’opportunités d’affaires.

 

Comment se déroulera le CELO ?
L’idée est de réunir, pendant deux jours, dans l’Hôtel du Golf de Deauville, 170 personnes seulement, sur un ratio de 1/3 de prestataires et 2/3 d’acheteurs. Cette contrainte en termes de places est volontaire, car nous voulons que, pendant les deux jours du CELO, en dehors des rendez-vous qui seront programmés sur la base du consentement mutuel, nous puissions faire en sorte que tous les participants se rencontrent. C’est une immersion complète, visant à faciliter les conversations. Et pour permettre cela, un seul collaborateur peut participer par entreprise sélectionnée. Les acheteurs et offreurs de solutions nous indiquent qui ils souhaitent rencontrer, ce qui commence dès leur inscription, avec des entretiens pour exprimer leurs besoins, leurs cibles prioritaires, etc. Nous voulons être sûrs de mettre les bons acteurs les uns en face des autres. Cela implique donc que l'évènement ne soit pas ouvert à tous, avec inscription automatique, mais de passer par une discussion avec un membre de notre équipe pour s’assurer que le participant a bien sa place. Nous voulons qu’un chargeur puisse bénéficier de la représentation d’une offre complète, sans pour autant réunir tous les concurrents d’un seul domaine d’expertise. La participation doit se faire parce que le format séduit, que le timing est le bon, et que les besoins sont identifiés. Ensuite, pendant les deux jours, un programme sera proposé qui alternera temps de rendez-vous, conférences sur des sujets sélectionnés par les participants, et moments de convivialité. Notre équipe sera sur place pour qu'au-delà des rendez-vous déjà programmés, nous puissions faire le lien entre chaque participant. L’inscription au CELO peut se faire jusqu’à fin février, après quoi nous allons nous occuper du match-making et communiquer les plannings à la date d’ouverture de l'évènement.

 

C’est une façon pour vous de repenser complètement le format du salon ?
Quand vous participez à un évènement classique, il est difficile de vous garantir des résultats. Les visiteurs dès leur arrivée, sont interpellés dans les allées, participent à des conférences, vont rencontrer leurs prestataires habituels etc. Ils sont en permanence sollicités. Les capter sur un stand où les contraindre à respecter un horaire de rendez-vous est un exercice difficile. Optimiser sa participation nécessite un long travail en amont, et tout le monde n’a pas l’équipe dédiée à cela, les moyens et le temps. Nous sommes donc là pour proposer une alternative, basée sur ces trois piliers : l’expertise, le format, le prix, en étant définitivement tournés vers les besoins que nous dictent les chargeurs.

 

Voxlog est partenaire de la première édition du CELO. Informations et inscriptions sont à retrouver sur le site de l'évènement.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine