Accueil / Rencontres / Interview / Trois questions à Arnaud Gallet, directeur du salon Paris Retail Week

INTERVIEW

Trois questions à Arnaud Gallet, directeur du salon Paris Retail Week

10.09.2018 • 08h50
|
par Charlotte COUSIN
A_1

Paris Retail Week

L’édition 2018 de Paris Retail Week scelle plus que jamais cette union, qui met fin à la vision binaire d’un commerce digital tout puissant face à un commerce physique en voie de disparition.
Prenant la place de Sophie Lubet à la tête de Paris Retail Week, Arnaud Gallet nous présente les nouveautés et grandes thématiques qui animeront l'édition 2018 de ce grand rendez-vous du retail.

Quelles seront les nouveautés de cette nouvelle éditon ?

Pour cette quatrième édition, Paris Retail Week rassemble deux salons historiques du marché avec EquipMag, qui existe depuis plus de 50 ans, et E-Commerce Paris, créé il y a plus de 10 ans. L’objectif est d’avoir en un seul et même lieu tout l’écosystème du commerce à 360°, pour une grand-messe de rentrée des professionnels du commerce physique ou en ligne. Bien entendu, l’innovation ne sera pas en reste car le marché est très dynamique, avec un Espace Start-Up, un Village Club Enseigne & Innovation, un showroom AR/VR (réalité augmentée et réalité virtuelle) et l’espace Viva le Store pour présenter les innovations de nos exposants en aménagement et digitalisation du point de vente, sans oublier les Paris Retail Awards et Paris Retail Tours.

 

Cette année, Paris Retail Week mettra en avant le « Smart phygital ». De quelle manière cette thématique viendra-t-elle nourrir le salon ?

C’est le sujet de l’étude que nous avons menée avec notre partenaire Havas Paris qui montre que la frontière entre le physique et le digital n’est plus. L’édition 2018 de Paris Retail Week scelle plus que jamais cette union, qui met fin à la vision binaire d’un commerce digital tout puissant face à un commerce physique en voie de disparition. Car la réalité est tout autre : un nouvel écosystème se met en place, plus complexe et plus changeant avec, au centre de ce grand mouvement, les consommateurs. Pour toujours conserver un temps d’avance et répondre à leurs attentes, le commerce fait preuve d’hyper-empathie, pense parcours de vie plutôt que parcours d’achat. Il place le sens et la valeur au coeur des démarches et des innovations, réconciliant online et offline.

 

Quelle place sera donnée à la logistique et à la supply chain lors de cette édition ?

Comme chaque année, logistique et supply chain représenteront un secteur important sur Paris Retail Week, au même titre que dans le business des retailers. Nous le voyons dans notre étude : les consommateurs s’attendent aujourd’hui à ce que les enseignes cultivent l’ultra-proximité. Au sens figuré, pour être en hyper-empathie par rapport à leur souhait de vivre des expériences en ligne et en magasin, mais aussi au sens propre, en implantant de nouveaux magasins plus petits et plus proches des lieux de vie ou avec le marché en plein boom de la livraison aux particuliers, qui brouille les repères et devient le nouveau terrain de jeu des retailers. On se fait livrer partout – à la maison, au travail et, demain, dans des armoires connectées – et de plus en plus vite. Cette plus grande porosité entre les espaces de vie privée et marchands reconfigure toute la logique du parcours d’achat et les enjeux de logistique et de supply chain.

BUZZ LOG
“Face à l’évolution de la réglementation et pour répondre à nos grands objectifs autour de la logistique urbaine, il faudra une multitude de modèles.”
— Thomas Quéro, conseiller métropolitain et adjoint au maire de Nantes en charge de la logistique urbaine
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine