Accueil / Actualités / Innovation / L'Eyesee d'Hardis Group passe à la vitesse supérieure

Innovation

L'Eyesee d'Hardis Group passe à la vitesse supérieure

17.03.2017 • 09h32
|
A_1

En juillet dernier, Hardis Group annonçait le lancement de tests en conditions réelles dans un entrepôt FM Logistic de sa solution de drones inventoristes Eyesee, chargée d'automatiser la réalisation des inventaires et des contrôles de stocks.

Associé à Squadrone System, société spécialisée dans les drones sans pilote en conditions extrêmes sur ce projet développement d’un drone indoor baptisé Eyesee, Hardis Group envisageait de démarrer l’industrialisation de sa solution courant 2017. Aujourd’hui, à l’occasion de la SITL, le groupe a pu démontrer les améliorations apportées à sa solution grandeur nature. Installé dans le méga-démonstrateur, Eyesee s’est adonné durant trois jours à de nombreuses représentations de ses capacités d’inventaires.

 

De nouvelles évolutions 

Depuis février dernier, Hardis a finalisé la version bêta d’Eyesee avec FM Logistic. Elle dispose de quatre paramètres : le nombre de niveaux, la hauteur des niveaux, le nombre de colonnes ainsi que leur largeur. L’ensemble de ces données permettent ainsi de définir le plan de vol du drone. Ce dernier est également équipé de trois micro-caméras de la marque Zebra permettant de couvrir 90 cm, soit la largeur d’une palette. Par ailleurs, Eyesee compte désormais quatre hélices contre six auparavant et pèse 1,7 kilos. Le drone est également doté de mousse expansée, plus légère et permettant la protection contre d’éventuels chocs.

 

Une commercialisation qui approche

Pour rappel, Hardis Group avait déposé son brevet en 2015. Après plusieurs mois de travail, d’ici l’été 2017, une vingtaine d’exemplaires du drone seront proposés à l’achat aux clients d'Hardis afin d’être testés jusqu’à la fin de l’année. Hardis envisage la commercialisation d’Eyesee pour 2018.

 

BUZZ LOG
“La Blockchain ne va pas changer le monde et tout disrupter. Mais sur certains segments, à assez court terme, elle va faire évoluer pas mal de choses dans la façon de concevoir le business.”
— Antoine Yeretzian, co-fondateur de Blockchain France
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine