Accueil / Actualités / Entrepôts / Zebra Technologies analyse l’avenir de l’industrie 4.0 d’ici 2022

Entrepôts

Zebra Technologies analyse l’avenir de l’industrie 4.0 d’ici 2022

13.09.2017 • 19h55
|
A_1

Cet été, Zebra Technologies Corporation, a révélé les résultats de l’étude Manufacturing Vision 2017, un ensemble de recherches analysant les tendances émergentes qui devraient façonner l'avenir de la production industrielle.

Drivée par la mondialisation, une concurrence intense et des exigences clients croissantes, l’usine connectée est devenue, selon Zebra, une nécessité. Une affirmation démontrée par l’enquête que l’entreprise a menée cette année auprès de 1 100 décideurs du secteur et dont il ressort que les organisations réalisant une usine entièrement connectée devraient se développer de façon spectaculaire au cours des cinq prochaines années.


L'usine connectée, un prérequis à la réussite

Selon l’étude, les industriels continueront de s’orienter vers l’industrie 4.0 et l'usine intelligente au travers d’outils comme la RFID, les terminaux mobiles, automatisés et d'autres technologies émergentes. D'ici 2022, 64 % des industriels s'attendent à être totalement connectés contre 43 % aujourd'hui. Et si les entreprises savent qu’elles doivent adopter l’IoT pour y parvenir, certaines barrières subsistent sur le sujet notamment dues au fait de sa complexité (46 % des interrogés), des ressources IT (45 %), des problématiques liées à la sécurité (44 %) et enfin de budget pour 41 % des sondés.


Vers un tracking de plus en plus automatisé

Par ailleurs, la moitié des personnes interrogées prévoient d'adopter des technologies mobiles d'ici 2022. 55 % des utilisateurs actuels s'attendent à augmenter leur niveau d'utilisation au cours des cinq prochaines années. En conséquence, si aujourd'hui, 62 % utilisent le stylo et le papier pour suivre leurs process, ce chiffre pourrait tomber à un sur cinq d'ici 2022. Parallèlement, 63 % des décideurs interrogés citent le tracking comme l’un de leurs objectifs centraux. Pour ce faire, ils comptent s’appuyer sur un mix de technologies dont la capture des codes à barres, la RFID et les systèmes de localisation en temps réel. Les fabricants expliquent que les investissements pour améliorer la visibilité de leurs opérations permettront de soutenir la croissance. 

 

Les nouvelles technologies plébiscitées d'ici 2022

De plus, 51 % des entreprises prévoient d'étendre l'utilisation de la technologie vocale au cours des cinq prochaines années. La croissance la plus spectaculaire de la technologie vocale devrait s’illustrer dans les plus grandes entreprises (supérieures à un milliard de dollars), soit 55 % d'ici 2022. Enfin, les solutions à la demande, le cloud computing et le mode SaaS pour les Manufacturing Execution Systems (MES) devraient également croître rapidement avec 58 % des répondants nord-américains qui souhaitent utiliser ces services en 2022. Côté européen, d’ici à 2022, 54 % des fabricants interrogés prévoient d’utiliser des systèmes de localisation en temps réel pour recueillir des données stratégiques pour leurs opérations – localisation, mais aussi condition des produits. 

Méthodologie de l’étude

1 100 décideurs en Amérique du Nord, Amérique latine, Europe et Asie-Pacifique, ayant tous pouvoir d’autoriser ou d’influencer les investissements dans les technologies de production, ont été interrogés par la société Peerless Insights. Cette étude en ligne a été réalisée au cours du premier trimestre 2017, dans un large éventail de segments de marché, comprenant l’automobile, les entreprises high-tech, l’agro-alimentaire, l’industrie du tabac et le secteur pharmaceutique.

BUZZ LOG
“Nombre d’études mettent en avant le fait que parmi les enfants qui naissent à l’heure actuelle, 75 % d’entre eux feront un métier qui n’existe pas aujourd’hui. Il y a donc un champ à inventer en supply chain.”
— Stéphanie Nadjarian, Senior Partner du cabinet de conseil Kea & Partners
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine