Accueil / Actualités / eCommerce / ShopRunBack améliore la gestion des retours des produits lourds

eCommerce

ShopRunBack améliore la gestion des retours des produits lourds

22.09.2017 • 09h50
|
A_1

ShopRunBack

La start-up française, spécialiste des retours produits dans l’e-commerce, va proposer aux marques un processus plus sécurisant pour les renvois de produits lourds afin d’éviter les dégradations.

« Dès le mois prochain, nous améliorerons la gestion des retours de produits lourds sur la France car nous avons constaté un véritable problème d’articles endommagés », annonce Sylvain Martin, directeur général de la start-up qui avait remporté deux prix au Paris Retail Awards 2016. Jusqu’ici la start-up, pour récupérer des produits lourds, passait généralement par le même transporteur que lors de la vente… Et le produit arrivait parfois à l’entrepôt avec quelques dommages le rendant invendable en l’état. La nouveauté que ShopRunBack proposera à ses clients e-commerçants est un système logistique en deux temps. « Les équipes de nos partenaires transporteurs iront au domicile du client pour démonter si nécessaire, et emballer soigneusement les produits puis ils les transporteront jusqu’à l'un de nos treize entrepôts français, détaille Sylvain Martin. Là, les produits seront davantage emballés puis palettisés avant d'être livreés sur le site du e-commerçant ». La jeune pousse compte ainsi limiter la casse et augmenter la satisfaction des marques et des consommateurs.


L'autre innovation présentée lors du salon Paris Retail week est la nouvelle version de la solution de ShopRunBack. Plus ergonomique, le client peut désormais retourner un produit sur le site du e-commerçant en seulement trois clics.  De plus, en janvier 2018, la le consommateur pourra également choisir de renvoyer un produit par la poste s’il n’a pas de magasin de la marque près de chez lui.

 

Depuis sa création en 2014, la start-up a pris en charge un million de retours clients dans plus de 20 pays.

 

BUZZ LOG
“Tirer parti des standards GS1 doit rendre plus interopérables les applications blockchain dans la supply chain.”
— Yorke Rhodes III, global business strategist blockchain de Microsoft
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine