Accueil / Actualités / Mobilités / Dachser multiplie les tests en « city distribution »

Mobilités

Dachser multiplie les tests en « city distribution »

04.12.2017 • 09h30
|
A_1

| Jean-Christophe Le Buzit, Dachser

Le logisticien et spécialiste du transport réalise plus d’une dizaine d’essais en logistique urbaine. Il se donne jusqu’en 2019 pour trouver des modèles standards harmonisés et rentables.

 Stuttgart, Malaga, Paris ou Nantes… Dachser compte actuellement plus d’une dizaine de tests de logistique urbaine dans les villes européennes. Lancé en 2016, le « city distribution » vise à se doter d’une boîte à outils et à avoir des projets. « Nous souhaitons valider des modèles qui soient standards, harmonisés entre différentes villes européennes et, bien entendu, rentables », indique Jean-Christophe Le Buzit, responsable du projet pour la France.


Le groupe analyse la livraison fluviale et électrique à Amsterdam et poursuit des tests de vélo cargo avec assistance électrique à Rennes, Nantes et Paris. « Les vélos peuvent tirer jusqu’à 250 kg de marchandises et se faufiler partout ; il faut bien positionner le hub qui est l’élément important du dispositif et réfléchir à la topographie urbaine », poursuit Jean-Christophe Le Buzit. Un des enjeux pour la modélisation des processus de livraison repose, en particulier, sur les capacités de recharge des véhicules. A Paris, Dachser commence cette semaine un second test de « dernier kilomètre » avec un petit véhicule électrique dans le 4ème arrondissement, après avoir fait l’essai pendant trois mois dans le 14è arrondissement. Il utilise le BIL (Base Intelligente Logistique), un ensemble constitué d’un porteur de 19 tonnes chargeant les marchandises et d’un petit véhicule électrique pour les livraisons du dernier kilomètre. Après des test à La Rochelle, la mairie de Paris a libéré trois places de parking pour les expérimentations conduites par l’agence Dachser de Pantin. L’avenir des test de logistique urbaine en France ? 25 villes sont sur les rangs et Nantes ainsi qu’Angers devraient être parmi les premières à déployer des solutions.


Enfin, le groupe, dont 80 % de la flotte est constituée de véhicules Euro 6, Euro 5 V et Euro 5, effectue des tests sur des véhicules hybrides, à gaz et électriques. Il vient d’obtenir, comme trois autres transporteurs, la possibilité de tester deux des douze nouveaux camions électriques récemment lancés par Mercedes.

BUZZ LOG
“Nombre d’études mettent en avant le fait que parmi les enfants qui naissent à l’heure actuelle, 75 % d’entre eux feront un métier qui n’existe pas aujourd’hui. Il y a donc un champ à inventer en supply chain.”
— Stéphanie Nadjarian, Senior Partner du cabinet de conseil Kea & Partners
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine