Accueil / Décryptage / Innovation / Le design de la supply chain prend une nouvelle dimension

Innovation

Le design de la supply chain prend une nouvelle dimension

19.04.2018 • 09h22
|
par Jean-Bernard GALLOIS
D_2

2. Entretien avec Pepa Alvarado, senior manager, global network planning chez Chep

Pourquoi avoir choisi la solution Llamasoft ?

Nous devions faire face au défi de fusionner deux chaînes d’approvisionnement différentes aux États-Unis suite à l’acquisition d’une nouvelle entreprise. À cette époque, nous utilisions toujours Excel, nous avions donc besoin d’une solution puissante nous donnant une vision stratégique de l’avenir. Nous nous sommes tournés vers Llamasoft. Leur logiciel est capable de répondre à nos besoins, il nous a aidés à adresser la complexité de notre réseau qui intègre une logistique des retours particulière. Quels étaient vos objectifs concernant l’évolution de votre chaîne logistique ? Nous voulons être sûrs d’être au bon endroit au bon moment pour servir nos clients, et ce, au meilleur coût pour les deux parties. Nous l’utilisons principalement pour les décisions stratégiques du réseau, mais elle est également utile pour la planification tactique, le niveau de service et l’optimisation des stocks, l’amélioration de la collaboration client…

 

Comment s'organise votre programme de modélisation de la supply chain ?

Notre programme de design est un élément clé de notre supply chain. Nous avons une équipe monde qui réalise constamment des exercices de design afin de s’assurer que nos décisions en matière de réseau restent pertinentes et que nous répondons correctement à la croissance et aux changements de notre clientèle.

 

Que vous a apporté ce programme ?

Nous avons heureusement déjà chez Chep un réseau solide, en place depuis plus de 30 ans dans la plupart de nos marchés-clés. Ce que nous apporte le supply chain design, c’est la capacité de défier le statu quo, d’exécuter différents scénarios et de sortir des sentiers battus pour optimiser le réseau au global, plutôt que de devoir se concentrer sur de plus petites zones, concentrant un nombre inférieur de données à traiter.

BUZZ LOG
“Avec la logistique urbaine, les marges sont peu élevées et le moindre obstacle peut stopper net certains projets. Il faut absolument mettre en place les bonnes conditions pour rendre l’innovation rentable et attractive.”
— Élise Baktin, chargée de programmes d’expérimentations à l'Urban Lab de Paris & Co.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine