Accueil / Actualités / Innovation / JDA Labs, cœur innovant de JDA

Innovation

JDA Labs, cœur innovant de JDA

16.02.2018 • 09h00
|
A_1

Capture d'écran de la Digital Control Tower de JDA

Dans le quartier réputé du Plateau, à Montréal au Canada, de jeunes femmes et hommes férus de nouvelles technologies, ingénieurs, chercheurs, réfléchissent à l’avenir de la supply chain. Collaborateurs du JDA Labs, centre d’innovation de JDA Software, ils travaillent chaque jour à construire l’avenir digital de la distribution, la logistique et la planification.

Officiellement crée il y a 4 ans, le laboratoire d’idées et d’innovations de l’éditeur américain a des allures de start-up. Sur place, une quarantaine de personnes travaillent de façon multidisciplinaire et complémentaire divisée en trois équipes : Data Sciences, UX Design et Technologies. Sur la première, il s’agit donc, comme son nom l’indique, d’effectuer des recherches et des travaux autour de la data et des technologies associées telles que l’IA, le Machine Learning, le Deep learning ou bien encore le Data mining. Vient ensuite l’UX Design dont la mission consiste à réfléchir à de nouvelles interfaces entre hommes et logiciels et à essayer de comprendre les processus en fonction chez un client pour chercher à l’améliorer. Enfin, essentielle à la dynamique du Labs, la partie Technologies dont le focus porte sur le cloud et la digitalisation de la supply chain : « L’idée est d’être capable de gérer toute la supply chain dans des logiciels. Pour ce faire, nous sommes notamment partenaire technologique avec Google et travaillons autour de l’IoT. Si l’on veut digitaliser la supply chain, il faut que les entrepôts, les camions, les palettes… aient des capteurs, des objets connectés un peu partout pour recueillir de la data, en temps réel ou sous forme d’historique. Nous travaillons également de plus en plus aux applications autour de la Blockchain », développe Jean-Louis Maréchaux, directeur de l’équipe Technologies du JDA Labs.

 

Des innovations brevetées

Ensemble, les trois équipes du JDA Labs sortent environ un brevet par mois en moyenne depuis trois ans : « Les datas sont centrales à l’optimisation des opérations et à l’apprentissage, mais sans la technologie, elles ne sont pas complètement efficientes. De la même façon, de la technologie seule ne sert pas à grand-chose et ces deux disciplines complémentaires ont également besoin d’une équipe d’UX Design pour exposer correctement les informations à des humains. Une des grandes forces du JDA Labs repose sur cette réflexion tripartite », explique Jean-Louis Maréchaux. De cette réflexion sont notamment nées des innovations telles qu’une application déployée sur Pepper, un robot humanoïde vendu par Softbank Robotics et dédié au retail pour aider les employés et les clients à vérifier la disponibilité en inventaire des produits dans les magasins, mais également un projet d’optimisation de chargement en réalité augmentée pour un important fabricant de pneus. Lauréat du Prix de la pratique de la Société canadienne de recherche opérationnelle 2017, ce projet met l'accent sur l’optimisation mathématique d’un algorithme de chargement de pneus dans un camion. A cela s’ajoute une visualisation 3D de tâches basées sur des instructions qui permet de gagner en efficacité grâce à un mécanisme intuitif. Parallèlement, un autre projet de recherche au Labs utilise également une approche similaire de visualisation 3D d’objets virtuels et de réalité augmentée pour la construction de palettes en entrepôt.

 

Inventer la tour de contrôle digitale de la supply chain

Enfin, à l’occasion de NRF 2018, JDA a annoncé le développement du produit « Digital Control Tower », une initiative de recherche du Labs. Cette dernière tire partie de l'intelligence artificielle pour proposer un ensemble de solutions à des problèmes spécifiques liées à la supply chain. Elle permet d’avoir accès à tous les maillons de la chaine : centres de distribution, magasins, usines… mais aussi d’obtenir de l’information de produits en transit et de recueillir des données issues de nombreuses sources, tels que les médias sociaux, la météo, le trafic, les événements locaux, le marché boursier, etc. « Nous alimentons la chaîne d'approvisionnement numérique en fournissant une visibilité en temps réel sur toute la supply chain, cela permet de générer des alertes sur les perturbations actuelles et prévues et de fournir un cadre d'aide à la décision permettant à nos clients de réagir, de collaborer et de résoudre les exceptions en temps réel. La chaîne d'approvisionnement est non seulement numérique mais aussi auto-apprenante », détaille Jean-Louis Maréchaux. Et en attendant une première version commerciale cette année, JDA Labs travaille d’ores et déjà à une nouvelle expérimentation autour de la technologie Blockchain pour gérer les actifs numériques.

BUZZ LOG
“Aujourd’hui, une marque qui gère plusieurs canaux de distribution ne peut pas faire autrement que d’avoir un stock au même endroit.”
— Bertrand Chabrier, directeur du développement de C-Log.
SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER
Pour rester informé chaque semaine